Bibliothèque

Pour découvrir une sélection de nos

POINTS DE VUE publiés les années précédentes, cliquer sur une période.  

Points de vue sur le monde des courses hippiques : 

un regard sans concession

Passionnée, l'équipe de journalistes vous propose de tout savoir sur l'organisation, les compétiteurs hommes et chevaux mais aussi sur les abus, les privilèges... Par le biais d'articles de fond sur des faits récents, ou de dossiers sur les grands sujets qui font débat, un seul objectif : que les turfistes passionnés puissent tout savoir et ainsi avoir un jugement s'appuyant sur... la vérité.

Le maître mot, trop souvent oublié par la presse.

 Articles rédigés par Patrick LANABÈRE

 (copies sous réserve d'autorisation)

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

1 2 3 4 5 6 7 8

LE POINT SUR L’ÉVOLUTION DES RAPPORTS, OU COMMENT FAIRE TAIRE LA RUMEUR...

21 avril 2013

L’un des sujets récurrents qui revient dans les propos de nos internautes est sans aucun doute la baisse des rapports ressentie, surtout dans les jeux de combinaisons. Pourtant, à l’occasion d’un échange sur Twitter avec le directeur du service communication du PMU, Benoît Cornu, ce dernier a confirmé les propos du Président Philippe Germond à chaque fois que la question lui a été posée : “C’est faux, les rapports sont stables, les chiffres le démontrent.”

LE MONDE DES COURSES DANS SA TOUR D’IVOIRE, DE PLUS EN PLUS SEUL...

06 avril 2013

Ce titre est-il une constatation ou une simple crainte ? Malheureusement, je crois que la première raison est la bonne. Quel que soit l’angle sous lequel on regarde l’actualité hippique, le constat est dramatique d’incompétence et de mépris du public, aux conséquences catastrophiques. Exemples. On entend un peu partout, et même du côté des officiels, que l’on multiplie les rendez-vous en haut lieu pour tenter de sauver la hausse de la TVA. Notamment du côté de M.Bélinguier, Président de France Galop. Peut-être en essayant de trouver des “aménagements-pansements” car en ce qui concerne les factures, les chiffres sont là...

LES FRONTIÈRES DU PIRE...

30 mars 2013

On sait que les courses, hors les épreuves de haut niveau comme celles disputées à Maydan ce samedi, n'intéressent guère les parieurs sensés et posent trop souvent des problèmes de régularité des arrivés, ce qui par essence même de ce que l'on attend des courses en France devrait suffire à cesser cette aberration. Les exemples ne cessent de ce succéder et le fait de les "étouffer" soit par volonté, soit par manque de réactivité, ne change hélas rien aux dégâts que ces irrégularités provoquent sur certains parieurs.

L’INCOMPÉTENCE À CETTE FOIS COÛTÉ PLUSIEURS MILLIONS D’EUROS !

16 mars 2013

J’assume ma ligne de conduite très critique des instances par le fait que le gâchis, la gabegie, et l’incompétence dont je suis témoin depuis quelques années m’empêche de demeurer silencieux, contrairement à l’ensemble de la presse qui semble y trouver son compte, en raisonnant peut-être “maintien de l’emploi à court et moyen terme”. Moi, j’aime les courses, j’aime les chevaux. Et ce que je souhaite avant tout, c’est que le système perdure après moi... C’est la raison pour laquelle je ne passe jamais sur l’incompétence des dirigeants qui pourraient être, à terme, responsables d’une très grave crise des courses en France. Et je la sens hélas se rapprocher... Nouvel exemple, cette semaine,

Communiqué de l'A.N.T : QUESTIONS SUR UNE COURSE SUPPOSEE TRUQUEE

02 mars 2013

Site internet : www.associationturfistes.fr

" L’Association Nationale des Turfistes (ANT) a constaté que le 21 janvier à Mons en Belgique a eu lieu, avec supports d’enjeux PMU en France, une course dont l’issue a motivé de la part des autorités belges une lourde sanction (5 ans d’interdiction de monter, d’entraîner, de faire courir sous ses couleurs, assorti d’une amende de 10000 euros) envers Mademoiselle Stappaerts, responsable du cheval Eastern Warrior (lui aussi suspendu pour 5 ans) arrivé 3ème de l’épreuve concernée. Le déroulement de cette compétition laisse apparaître un grave dysfonctionnement. Après avoir revisionné cette course, consulté des articles parus dans la presse spécialisée et le dossier argumenté diffusé sur RTL le samedi 9 février, l’ANT constate que les parieurs français ont été abusés, sans que les autorités hippiques françaises -France-Galop qui finance en partie l’allocation de ces courses belges ou le premier opérateur de paris en France, le PMU, qui a collecté des paris sur cette épreuve (Réunion 4, Course 6)- ne réagissent et ne puissent satisfaire à leurs obligations de vérification et de contrôle. "

ET SI ASSAINIR LE SYSTÈME PASSAIT PAR LA JUSTICE ?

02 mars 2013

La nouvelle est tombée mercredi, venant du Tribunal de Caen, chambre des appels correctionnels. La justice déboute France-Galop de ses demandes et sanctions contre Yann-Marie Porzier et Jean-Philippe Dubois, dans l'affaire qui, depuis 2005, a porté le discrédit sur les deux professionnels.

AVOIR LE COURAGE DE RÉFORMER... OU DEVENIR “HAS BEEN” ?

16 février 2013

Dernier volet consacré au très intéressant rapport "Augereau", évoqué lors de nos numéros précédents. Un rapport qui montre combien cette observation objective était porteuse d'espoir pour ceux qui aiment les courses et "voient le bon chemin avant que la charrue ne chavire" -vieux proverbe vendéen que nombre de nos dirigeants devraient méditer-. Autrement dit, gouverner c'est prévoir, et prévenir c'est guérir. Les derniers extraits ici publiés sont issus d'un papier de l'auteur de ce rapport, Daniel Augereau, paru dans les colonnes du Figaro récemment. Souhaitons qu'il fasse réagir quelques décideurs, pourquoi pas aux ministères de tutelles qui ont seuls le pouvoir, désormais, de mettre un peu d'ordre dans une maison à la dérive...

COURSE TRUQUÉE EN BELGIQUE MAIS AUCUNE ENQUÊTE POUR CONNAÎTRE LES COMMANDITAIRES

09 février 2013

 Le 21 janvier dernier, à Mons en Belgique, une course, support des enjeux PMU en France, a vu l'un des concurrents être tiré d'une manière tellement visible, que même les commissaires n'ont pas pu faire autrement que de sanctionner. Comment, en effet, n'auraient-ils pu ne pas voir que Mademoiselle Stappaerts (propriétaire-permis d'entraîner et cavalière) a empêché son cheval EASTERN WARRIOR d'obtenir la victoire ? Dès le dernier tournant, alors qu'elle vient à hauteur de l'animateur, elle commence à regarder derrière et a tenter de freiner l'ardeur de son partenaire (casaque blanche, manches grenat, toque grenat pois blancs).

La vidéo : http://youtu.be/h_acLrRkJ8U?t=59s 

DÉCISIONS INCOHÉRENTES ET PERTE DE CONFIANCE DES PARIEURS

02 février 2013

Si dans un avenir proche les autorités de tutelle s'occupent enfin des courses hippiques et ne laissent plus quelques familles à l’esprit monarchique régner sur le système, il y aura peut-être alors de la transparence et reviendra alors enfin le sentiment de confiance sur la régularité des courses. Notion qui fait cruellement défaut à notre sport depuis maintenant quelques années. Contrairement à ce que pensent les "maîtres" en place, ce n'est pas en faisant taire la critique, voire en l'étouffant -par exemple en investissant dans la presse afin de contrôler les médias- que l'avenir sera pérennisé. C'est même tout le contraire. Les courses ne retrouveront un avenir que si la clientèle qui en a fait le succès revient en masse...