Bibliothèque

Pour découvrir une sélection de nos

POINTS DE VUE publiés les années précédentes, cliquer sur une période.  

Points de vue sur le monde des courses hippiques : 

un regard sans concession

Passionnée, l'équipe de journalistes vous propose de tout savoir sur l'organisation, les compétiteurs hommes et chevaux mais aussi sur les abus, les privilèges... Par le biais d'articles de fond sur des faits récents, ou de dossiers sur les grands sujets qui font débat, un seul objectif : que les turfistes passionnés puissent tout savoir et ainsi avoir un jugement s'appuyant sur... la vérité.

Le maître mot, trop souvent oublié par la presse.

 Articles rédigés par Patrick LANABÈRE

 (copies sous réserve d'autorisation)

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

CLASSIC WAY : un bon profil d’aigle...

12 septembre 2016

Début juillet, à Enghien, nous avions assisté au troisième succès de l'année d'un 4 ans qui semble avoir devant lui un grand avenir. Un nouveau fleuron pour la casaque de Pierre Pilarski,  pour qui il court depuis cette année, en association avec son éleveur Jean-Philippe Dubois (Victoria Dreams), Stéphane Szwarc, et son nouvel entraîneur Sébastien Guarato. Ce CLASSIC WAY a remporté ses trois courses depuis son changement de cap, des progrès souvent constatés sur les chevaux arrivant dans les boxes de l’entraîneur vedette du moment mais celui-ci a, de toute évidence, un avenir prometteur. 

La manière, ce jeudi-là, dont il a lâché au train, sans forcer, ses adversaires, est annonciatrice d’une montée des marches progressive. Difficile de dire où il s'arrêtera mais son potentiel peut laisser augurer de nouvelles grandes émotions pour son entourage, notamment pour la casaque “Pilarski”, celle de BOLD... EAGLE. La manière dont CLASSIC WAY a mis “sans pompes” CHARMANTE, même si cette dernière n’a pas confirmé - elle était tout de même placée de Groupe III  à l’âge  de 2 ans- est révélatrice du potentiel du fils de Prodigious et Pole Position. Contrairement à certains trotteurs aux progrès spectaculaires, il est issu d’une souche qualitative et c’est rassurant.

Côté origine, c'est du solide, avec un père de mère réputé, Coktail Jet, et une grand-mère, Grande Lignée, fille de Jiosco, un "Levesque" qui fut l'un des plus impressionnants trotteurs de son époque, par ses allures, sa puissance, son modèle, et deuxième, battu d’un nez après avoir fait les extérieurs, d’un Prix d’Amérique mémorable. Sa deuxième mère, si elle était très bien née (Valmont et Jacinthe du Corta, par Ura) n'a couru que quatre fois, de manière modeste, son meilleur résultat étant une troisième place à Vernon… Signe, et les grands éleveurs le savent, que les juments se sélectionnent sur leur souche et non pas sur leurs performances !

Ce qui démontre une nouvelle fois que le mode de sélection de la SECF, essentiellement basé sur les chronos, et qui écarte depuis des années du circuit d’élevage, des profils de juments qui ont par le passé été à la base de grands trotteurs (cherchez l'erreur…) est un système simpliste, qui va à l'encontre de sa raison d'être (l'encouragement à l'élevage !). Mais cela est une autre histoire sur laquelle nous reviendrons plus en détail ultérieurement...

CLASSIC WAY, après une victoire annoncée et prometteuse lors de sa rentrée a joué de malheurs à deux reprises, Une première fois par la faute de son driver, qui a voulu tenir tête à un futur immense champion, TRADERS et le cheval l' payé "cash". Puis lors d'un quinté où il a été malheureux, ne pouvant éviter la faute. Pas grave, ce n'est que partie remise. Son talent est certain...

Des discours démagogiques pour masquer la réalité d’une filière en danger Un été difficile, notamment à Cabourg...