Bibliothèque

Pour découvrir une sélection de nos

POINTS DE VUE publiés les années précédentes, cliquer sur une période.  

Points de vue sur le monde des courses hippiques : 

un regard sans concession

Passionnée, l'équipe de journalistes vous propose de tout savoir sur l'organisation, les compétiteurs hommes et chevaux mais aussi sur les abus, les privilèges... Par le biais d'articles de fond sur des faits récents, ou de dossiers sur les grands sujets qui font débat, un seul objectif : que les turfistes passionnés puissent tout savoir et ainsi avoir un jugement s'appuyant sur... la vérité.

Le maître mot, trop souvent oublié par la presse.

 Articles rédigés par Patrick LANABÈRE

 (copies sous réserve d'autorisation)

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

LE QUINTÉ ET SES RÈGLES DÉPASSÉES

15 janvier 2016

Le sujet fort est développé ci-dessous, suite à l’affaire qui devrait secouer le milieu des courses, à savoir une tricherie qui mériterait que l‘on se pose, en haut lieu, les bonnes questions. Mais c’est d’un sujet qui, quoi que plus léger est également important que je veux évoquer. Il concerne les trotteurs qui vont vivre ces prochaines semaines de grands événements, avec dimanche la dernière course qualificative au prix d’Amérique, le “Belgique” qui sera de support au Quinté. Le Quinté, ce jeu qui fait, ne l’oublions pas, la grande, très grande partie des ressources du PMU et qui n’a toujours pas été réformée.

J’avais, il y a de nombreuses années, et à nouveau en 2014, proposé une nouvelle approche qui avait le mérite, je crois, de la simplicité, et de la compréhension aussi bien pour les joueurs avertis que pour ceux qui seraient tenté... et qui sont la plupart du temps repoussés par la complexité. J’y reviendrais mais je suis navré de voir que cette proposition de réforme du Quinté, via une grande simplification qui serait un atout majeur -proposition reprises par l’Association Nationale des Turfistes, mais aussi par Jérôme Bernardet sur son blog RTL. Cette proposition de "regrouper Tiercé, Quarté et Quinté en un seul et même jeu a intéressé beaucoup de monde... sauf les dirigeants des courses et du PMU. Comprenne qui pourra !

Je voudrais aussi aborder un autre sujet du Quinté, qui a besoin, quel que soient ses règles, de courses de bons niveau et de participants pour prospérer, ce que les sociétés de courses semblent un peu trop négliger en n’accordant pas toute l’attention nécessaire à la construction d’un programme cohérent en vue de pouvoir offrir les meilleurs courses possibles pour ce support essentiel du Quinté.


GRANDES ET PETITES CHOSES À CHANGER

Cela passe aussi par quelques règles “annexes” toutes aussi stupides qu’inutiles, comme celles qui, au trot, limitent le droit de certains compétiteurs “sans grade” à continuer leur carrière en raison de leurs gains, ne faisant aucun cas de leur vie de cheval de course (aptitudes, accidents, etc...). Ainsi, parmi ces règles sans queue ni tête, il en est une qui oblige les trotteurs de 10 ans à avoir 160.000 euros de gains fin mars, sinon, c’est terminé pour eux, alors qu’ils ont normalement jusqu’à fin décembre. Mercredi, nous avons eu un cheval concerné, qui s’est remarquablement comporté dans le Quinté de Cagnes (2è) c’est SPRINT FINAL, héroïque depuis plusieurs semaines et qui dispute toutes les arrivées depuis cet automne (cinq victoires une deuxième place en sept sorties). Évidemment, il n’a rien d’un mannequin des courses et il n’en jette pas par sa classe hors norme. En début de carrière, il a multiplié les disqualifications, dus à son caractère ou à des douleurs, on ne sait. Il a aussi connu deux longues interruptions de carrière ; tout cela explique qu’il n’ait (après sa belle course de mercredi) “que” 123.420 euros, encore loin de ce seuil de 160.0000. En raison d’une règle stupide, qui l’oblige désormais à un “sprint final” qui ne l’est pas moins, on va peut-être se passer d’un trotteur en forme, régulier, et volontaire, pour les neuf derniers mois de l’année dans les courses supports de jeux nationaux. Vous avez dit gâchis ? 

CONTINUEZ, NE CHANGEZ RIEN ! TRICHERIE AVÉRÉE D'UN ENTRAÎNEUR DE GALOP