Bibliothèque

Pour découvrir une sélection de nos

POINTS DE VUE publiés les années précédentes, cliquer sur une période.  

Points de vue sur le monde des courses hippiques : 

un regard sans concession

Passionnée, l'équipe de journalistes vous propose de tout savoir sur l'organisation, les compétiteurs hommes et chevaux mais aussi sur les abus, les privilèges... Par le biais d'articles de fond sur des faits récents, ou de dossiers sur les grands sujets qui font débat, un seul objectif : que les turfistes passionnés puissent tout savoir et ainsi avoir un jugement s'appuyant sur... la vérité.

Le maître mot, trop souvent oublié par la presse.

 Articles rédigés par Patrick LANABÈRE

 (copies sous réserve d'autorisation)

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

Les jockeys de galop et leur poids

16 avril 2014

Le problème du poids se pose depuis quelques années : les jockeys de galop peuvent-ils encore, avec l’évolution des squelettes humains qui ne cessent de croître en moyenne, concourir dans des épreuves où l'échelle des poids n’a pas été révisée depuis longtemps ? On peut se poser la question, même si la solution n’est pas simple à trouver, dans le respect de chacun, et notamment des personnes de plus petite taille qui seraient, c’est la version de certains, défavorisées si l’on remontait le poids porté par les chevaux. Cela mérite un débat et une étude approfondis, mais une hausse de 1 ou 2 kilos permettrait notamment à davantage de jeunes d’épouser une carrière qui peut trop vite leur être interdite avec des standards de poids d’un autre siècle. Premier point.

Quoi qu’il en soit, je vous invite à visionner, sur EQUIDIA Live ou EQUIDIA Watch (internet), le remarquable documentaire “Les princes aux petits poids” où le sujet est traité avec beaucoup de justesse, via les cas de plusieurs jockeys qui exercent au prix d’immenses sacrifices, comme David Cottin ou Pierre-Charles Boudot. Voire qui racontent les raisons qui les ont poussé à stopper leur carrière en pleine gloire, comme Miguel Blancpain. Tous les angles de la problématique y sont abordés, et l’on y apprend beaucoup au contact de jockeys qui n’ont rien caché. En ce qui me concerne, il me semble qu’une évolution est largement souhaitable, tout simplement pour que cesse le calvaire de certains (mal nutrition, non protection contre le froid...), que la tentation de l’aide médicamenteuse soit repoussée, mais également afin que l’éventail des possibles grands jockeys de demain soit suffisamment large pour confirmer ou créer des vocations. Sinon, le risque d’une pénurie future de jockeys de talent n’est pas exclu. Par conséquent, tenir compte de l’évolution de la taille moyenne, qui a augmenté de près de dix centimètres en quelques décennies, et va continuer d’augmenter, semble être une piste prioritaire.

SVP : des règles simples et non décourageantes Un “pilote” peut faire gagner... mais aussi perdre