Bibliothèque

Pour découvrir une sélection de nos

POINTS DE VUE publiés les années précédentes, cliquer sur une période.  

Points de vue sur le monde des courses hippiques : 

un regard sans concession

Passionnée, l'équipe de journalistes vous propose de tout savoir sur l'organisation, les compétiteurs hommes et chevaux mais aussi sur les abus, les privilèges... Par le biais d'articles de fond sur des faits récents, ou de dossiers sur les grands sujets qui font débat, un seul objectif : que les turfistes passionnés puissent tout savoir et ainsi avoir un jugement s'appuyant sur... la vérité.

Le maître mot, trop souvent oublié par la presse.

 Articles rédigés par Patrick LANABÈRE

 (copies sous réserve d'autorisation)

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

AFRICAN STORY s'est baladé...

01 avril 2014

AFRICAN STORY a remporté récemment à Meydan la course la mieux dotée du Monde, et financée par le royaume de Dubaï. Logique donc que ce soit un représentant d’une de leur casaque, en l’occurrence “Godolphin” qui l’emporte, même si l’on croyait connaître ses limites pour l’avoir vu en France, en début de carrière. Au printemps 2011, il avait gagné une course de niveau “B” face à ROBIN DU NORD, bon cheval de handicap (vainqueur Quinté en valeur 43) mais loin d’être un crack.

Puis, il s’était incliné face à SO LONG MALPIC qui gagna ensuite un Quinté lui aussi, à Craon en valeur 46. Mais il a commencé à progresser, échouant de peu face à... la future championne MOONLIGHT CLOUD (juillet 2011) dans un Groupe III. C’était sur 1.400 mètres et le cheval ne dépassa jamais les 1.600, qui semblaient être son créneau avant qu’il ne quitte André Fabre pour retourner aux Émirats de Dubaï, chez l’entraîneur maison, Saeed Bin Suroor. Lequel doit être meilleur que l’entraîneur Cantilien puisqu’après trois échecs (5è, 2è, 8è) autour de 2.000 mètres, il s’est baladé samedi, semblant avoir acquis la tenue qui lui faisait défaut jusque-là. Je ne sais pourquoi mais cela me rappelle une anecdote d’un entraîneur belge qui, il y a quelques années, après avoir acheté un cheval aux ventes, demanda à un journaliste : “ - Tiens, je viens d’acheter ce cheval, qu’en penses-tu? - Et bien, je crois que tu vas avoir du mal, il n’a que de la vitesse et aucune tenue. Il ne tient pas plus d’un kilomètre...” À quoi l’entraîneur belge répondit: “Pas grave, on a le reste à la maison !”. Humour belge, poisson d’avril ? Allez savoir.

DOPAGE : Les Etats-Unis dans la tourmente... Que fait la France ? Redonner de l’attrait au jeu hippique