Bibliothèque

Pour découvrir une sélection de nos

POINTS DE VUE publiés les années précédentes, cliquer sur une période.  

Points de vue sur le monde des courses hippiques : 

un regard sans concession

Passionnée, l'équipe de journalistes vous propose de tout savoir sur l'organisation, les compétiteurs hommes et chevaux mais aussi sur les abus, les privilèges... Par le biais d'articles de fond sur des faits récents, ou de dossiers sur les grands sujets qui font débat, un seul objectif : que les turfistes passionnés puissent tout savoir et ainsi avoir un jugement s'appuyant sur... la vérité.

Le maître mot, trop souvent oublié par la presse.

 Articles rédigés par Patrick LANABÈRE

 (copies sous réserve d'autorisation)

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

Un vainqueur rétrogradé puis réhabilité... et les parieurs trinquent !

16 novembre 2013

À ne pas vouloir balayer devant leurs portes, les sociétés de courses ont provoqué le malaise dans lequel elles se trouvent, à bien des niveaux. Au niveau des modifications de résultats après interventions des commissaires, cela fait des années que nous dénonçons les incohérences (toutes spécialités) qui auraient pu être évitées, avec un peu de jugeote, de compétence, et de transparence. Au lieu de cela, les instances ont toujours prôné la politique de l’autruche, refusant de modifier quoi que ce soit à leur fonctionnement d’un autre siècle. Et cela ne s’arrange pas. Comme le mois dernier à Auteuil avec .... TURIAMIX

Les faits : Auteuil, le 19 octobre, TURIAMIX saute en biaisant la dernière haie et gagne dans un canter avec Thierry Majorckyk. Le 3ème, ROUGE ET SAGE, monté par J.Ricou, réclame, d’où ouverture d’enquête. Y-aurait-il eu autre chose que la gène sur l’obstacle? Après de longues minutes, TURIAMIX est rétrogradé à la troisième place, laissant les parieurs qui l’avaient joué perplexes, l’explication et les images n’ayant rien montré d’autre que la bousculade sur l’obstacle ! Comme il fallait s’y attendre, l’entourage de TURIAMIX fait appel, et plusieurs jours plus tard, au siège de France Galop, le résultat de la piste est remis en conformité ; TURIAMIX retrouve la victoire. Logique selon la règle de jurisprudence appliquée depuis des années, pour ne pas dire toujours... Alors pourquoi diable a t-il été rétrogradé le jour de la course ? Pour l’un de nos informateurs, les commissaires ce jour-là (M. Hovelacque, M. Adenot, M. Bourgoing, M. Winkel) étaient des commissaires inexpérimentés, pour ne pas dire des néophytes ! Tout comme le directeur de la réunion, M. Girard... Ont-ils été victimes de leur manque de métier ("leur incompétence", diraient les turfistes) ? Ou d’un point de vue plus “pelousard", ont-ils choisi d'offrir la victoire à une casaque plus connue ? Toujours est-il que  les commissaires d'appel, dasn “anciens”, ont rétabli un ordre qui s’imposait...  L’oeil pelousard fait aussi remarquer qu’ils ont peut-être voulu offrir à l’entraîneur de TURIAMIX, Éric Lecoiffier, une compensation pour le scandaleux distancement de PETITE SPÉCIALE, dans une course très bien dotée du meeting d'été de Deauville 2004 -avec amende pour l'entraîneur- pour cause de présence d'hormones, et bien qu'il ait apporté la preuve qu'elle souffrait d'un kyste aux ovaires, cause de ce prélèvement positif... A l'époque l’entraîneur n'avait sans doute pas osé aller plus loin ("Je suis un petit", avait-il dit). 

À la limite peu importe. Le fait majeur, outre que le vainqueur sportif ait retrouvé sa victoire, c’est que les parieurs ont été une nouvelle fois lésés. Nos têtes pensantes se mettent-ils une seconde à la place du joueur ayant le ticket du “gagnant” tout en ayant perdu sa mise... ? D’autant que rien n’a jamais été fait pour ces parieurs victimes d’injustices. Pire, ils observent que le PMU a parfois remboursé des paris sportifs perdants (notamment football), alors que rien n’a jamais été fait dans ce domaine en matière hippique. Et l’on s’étonne qu’une grande partie de ces joueurs ait quitté le navire...

Les sociétés de courses hippiques creusent leur propre tombe... Commencer par entretenir les hippodromes existants