Bibliothèque

Pour découvrir une sélection de nos

POINTS DE VUE publiés les années précédentes, cliquer sur une période.  

Points de vue sur le monde des courses hippiques : 

un regard sans concession

Passionnée, l'équipe de journalistes vous propose de tout savoir sur l'organisation, les compétiteurs hommes et chevaux mais aussi sur les abus, les privilèges... Par le biais d'articles de fond sur des faits récents, ou de dossiers sur les grands sujets qui font débat, un seul objectif : que les turfistes passionnés puissent tout savoir et ainsi avoir un jugement s'appuyant sur... la vérité.

Le maître mot, trop souvent oublié par la presse.

 Articles rédigés par Patrick LANABÈRE

 (copies sous réserve d'autorisation)

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

Première réaction au RAPPORT “DUPONT”

02 août 2013

Le rapport du Comité Stratégique des courses hippiques a été remis mercredi 31 Juillet aux Autorités de Tutelle, ministères du Budget et de l’Agriculture. Pour le “Cercle Tourbillon” initiative internet de quelques passionnés très impliqués, semble-t-il, du côté des galopeurs, “C'est un jour noir pour le Galop Français”. Nous vous livrons ici cette première réaction dont je me sens finalement assez proche, ce Comité stratégique étant le fruit, ne l’oublions pas, de dirigeants censés se juger eux-mêmes... Une belle hypocrisie sur laquelle nous reviendrons. Laissons, dans un premier temps, la parole à ce Cercle Tourbillon.

“Ce document de 62 pages denses sera analysé attentivement par le Cercle Tourbillon qui livrera une synthèse critique dans les prochains jours. À l'inverse du Rapport Augereau (NDLR : enterré par les Présidents des Sociétés de Courses), qui a été établi après avoir entendu tous les représentants de la filière professionnelle, le "contre-rapport Dupont" a été fabriqué en catimini par la technostructure au service des dirigeants actuels qui étaient mis en cause par Daniel Augereau. Cet insipide amas technocratique qu'est le "contre-rapport Dupont" a été fabriqué pour donner l'illusion aux pouvoirs publics que les sociétés-mères pouvaient se transformer de l'intérieur. Ce travail est un leurre politique. Hélas, pour exister, pour se donner une consistance, le contre-rapport Dupont avance quelques directions funestes et rétrogrades qui sont de nature à plomber l'avenir du Galop.”

Seule cette conclusion me semble devoir être corrigée. Il me semble en effet que ce rapport est de nature à plomber l'avenir des courses en général ! Nous allons étudier tout cela de près et reviendrons sur cet "événement" et les différentes réactions, dans une prochaine édition.

STÉPHANE PASQUIER victime d'une suspension de 3 mois INTERDICTION DE DEFERRER LES JEUNES TROTTEURS : une initiative qui doit n'être qu'un début