Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

Saint-Cloud à 12h00, Auteuil à 12h40 !!!

12 septembre 2016

Quand j’ai vu la programmation des courses d’hier, vendredi, j’avoue m’être posé la question de savoir si cela était utile de continuer à vouloir mettre en évidence les erreurs multiples de la politique des courses en France ou si, devant une situation aussi ridicule, il ne servait à rien de lutter, tant il semble que l’establishment ne sait plus quoi inventer... pour enfoncer la filière chaque jour davantage ! Puis j’ai reçu un mail de l’Association Nationale des Turfistes, qui a réagi sur ce même sujet avec un certain humour, seule arme devant une telle hérésie !

“LES TURFISTES PARISIENS PRIVÉS D'AUTEUIL... OU DE SAINT-CLOUD !

Incroyable mais vrai : France Galop organise le même jour une réunion de courses à Auteuil et une autre à Saint-Cloud ! A la même heure ! Comment a-t-on pu parvenir à une telle aberration ? Trouve-t-on en haut lieu qu'il y a trop de turfistes sur les champs de courses parisiens ? Poussons donc le raisonnement jusqu'à l'absurde : Pour aller d'un hippodrome à l'autre, des navettes gratuites seront-elles mises à disposition après l'arrivée de chaque course ?... Une participation sera-t-elle demandée pour payer l'essence de la navette ?... Le turfiste devra-t-il prendre à sa charge également le salaire du chauffeur, ses frais de restauration, et devra-t-il rater une course pour respecter sa pause réglementaire ?... Au fait, devra-t-il s'acquitter d'un droit d'entrée sur chacun des deux champs de courses ?... Devant une telle ineptie, on ne sait plus quoi dire...”. Je confirme, on ne sait plus quoi dire !

Soupçons de dopage : l’affaire dont tout le monde parle, ou presque ! Juges : les erreurs continuelles qui dégoûtent les joueurs