Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

Le système de contrôle anti-dopage offre-t-il assez de garanties en France ?

13 septembre 2016

En tant que pronostiqueur depuis les années 80, j’ai souvent été étonné de certaines performances contradictoires, parfois même stupéfiantes. Sur quels critères ? Tout simplement les valeurs ou “exploits” réalisés. Quand vous commencez à bien cerner un cheval, pour l’avoir vu à plusieurs reprises, et recouper les valeurs effectuées, vous savez à peu de choses près de quoi il est capable. Bien sûr, on peut être surpris dans un sens comme dans un autre, par des facteurs de la nature (croissance, progrès), de la science (soins vétérinaires pour retirer des douleurs fréquentes et multiples chez les compétiteurs), de circonstances (placement durant le parcours, déroulement et rythme de la course)... 

Tous ces facteurs qui font le “charme et l’incertitude des courses”.

Mais face à des progrès que l’on ne s’explique par aucun de ces critères, notamment après des changements d’entraîneurs ou d’horizons, un certain nombre de questions se posent... Ainsi, il est un nombre (petit) d’entraîneurs qui font des miracles, par vagues. J’ai en tête le brave RANDJANY, qui avait de nombreux soucis de jambes et avait été soigné le plus possible par son ancien entourage, qui était parvenu à lui faire effectuer une carrière de bon niveau. Aussi, le voir à 10 ans changer d’air et aligner cinq victoires consécutives durant le second semestre 2015, après des performances en demi-teinte durant le premier semestre (Da-9-Da-2-5-0-8-Da-Da-0), a de quoi interpeller... Cinq victoires en pulvérisant son record au trot monté, discipline dans laquelle il avait été essayé mais n’avait guère brillé lors de ses rares incursions. Après son dernier succès en France (19/10/2015) RANDJANY est parti à l’étranger où il a été non placé à quelques reprises.  J’ai aussi beaucoup de mal à comprendre, au galop, certains entraîneurs allemands qui font une razzia sur les handicaps en France. Des chevaux, parfois achetés peu chers “à réclamer”, effectuent pour certains des kilos et des kilos de progrès, à l’image des WINSHINE, FONTVIEILLE, et plus récemment FOR EVER -qui vient de remporter un très gros handicap- ! Des progrès qui posent des interrogations même si on ne parle pas là de cas avérés de dopage, rien n’ayant été révélé par ces succès, qui s’explique donc autrement et démontre que j’ai encore des progrès à faire...

 

DERNIÈRE MINUTE : Selon des sites sérieux et un grand quotidien scandinave, Fabrice Souloy a été avisé que cinq contrôles positifs (au cobalt) avait été relevés en Suède et en Norvège. Parmi eux UN MEC D’HÉRIPRÉ (deux fois, à Solvalla et Oslo), ainsi que YOUR HIGHNESS (déclarée partante dans le Prix d’Été) et LIONEL, également à Oslo. On va évidemment suivre l’actualité de ce choc européen pour les courses... Choc qui pose de nouveau la question de savoir si les sociétés de courses françaises, avec un laboratoire qui leur appartient, et qui n’ont pas voulu adhérer à l’Agence Mondiale de Lutte contre le Dopage,  sont à la hauteur des enjeux... Dans tous les sens du terme !

Juges : les erreurs continuelles qui dégoûtent les joueurs Solidarité... en Italie