Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

Soupçons de dopage : l’affaire dont tout le monde parle, ou presque !

20 septembre 2016

Quelle affaire ! Les contrôles positifs concernant l'entraîneur Fabrice Souloy, révélés par un communiqué de presse des organisateurs de courses en Suède et en Norvège provoquent bien évidemment des réactions… ou pas ! Commençons par les faits. Vendredi 9 septembre, on apprend que quatre chevaux, dont certains font partie de l'élite du trot européen, ont été testés positifs au Cobalt (cobaltine). À Oslo et Stockholm (Solvalla). Tous sont des chevaux entraînés par Fabrice Souloy. 

YOUR HIGHNESS, la lauréate, UN MEC D'HÉRIPRÉ, troisième, et LIONEL 6è parmi les chevaux d'âge dans le Grand Prix d'Oslo, le 12 juin. Un plus jeune, TIMONE EK dans une autre course. Mais ce n'est pas tout concernant UN MEC D'HÉRIPRÉ. Les autorités scandinaves déclarent aussi qu'il était positif lors de l'Elitloppet (la plus grande course de sprint de l'année en Europe)  Solvalla. Il avait remporté son éliminatoire, avant de se classer troisième de la finale le 29 mai. Que constate-t-on au niveau performances?

 

UN MEC D'HÉRIPRÉ : Onze jours avant Solvalla, il a terminé deuxième des "Ducs de Normandie" à Caen. Et le 2 juillet, soit trois semaines après Oslo et son contrôle positif (derrière YOUR HIGHNESS et Nuncio), il a remporté  le Prix de Washington à Enghien. Aux dernières nouvelles, rien à signaler en France. On attend évidemment avec impatience les résultats des analyses de ses courses suivantes en Scandinavie, ayant remporté deux courses de Groupe I en juillet et août. Il a terminé son été par un succès à Cagnes, le 26 août dernier.

 

YOUR HIGHNESS : Si l’on s’en réfère au site officiel de "LE TROT", elle n'a couru qu'en France cette année, aucune de ses performances à l'étranger n'étant répertoriée… Passons. Elle a effectué un fantastique hiver, où elle a aligné les victoires (sept entre fin novembre et avril). Elle a commencé par une course "C" (en devançant Ulexa des Plans), puis s'est classée troisième (battue par Quick Fix et Vénus de Bailly) avant d'enchaîner les succès et devancer tout à tour, Unice de Guez (course "B"), Val Royal (Course "A"), Dante Boko (Groupe III), de nouveau Val Royal (course "A"), puis Truman Dairpet le 9 avril (course "A"). Elle a commencé sa campagne scandinave le 30 avril en remportant son premier Groupe I à Göteborg (battant Sauveur), puis à Copenhague (encore Groupe I, le 15 mai), avant donc le Grand Prix d'Oslo qui vient de lui être retiré (Nuncio son dauphin devenant vainqueur). Elle est ensuite revenue en France, se classant deuxième de Bold Eagle dans le René Ballière (Groupe I, le 26 juin), courant également à la Capelle (2è) et Enghien (1ère) en juillet et août.

 

LIONEL : Il a régulièrement progressé durant l'année 2015, après son arrivée chez Fabrice Souloy, passant de gros prix de série, qu'il gagnait avec de la marge, au top niveau en quelques mois, terminant son hiver par un retentissant succès contre Bold Eagle, dans le Grand Prix de Paris le 28 février sur plus de quatre kilomètres. Il avait cloué sur place son rival dans la ligne droite, après avoir semblé battu dans le dernier tournant. Il a ensuite gagné  le Prix de l'Atlantique, confirmant son nouveau statut de Groupe I (devant Tiégo d'Étang et UN MEC D'HÉRIPRÉ) puis il a donc ensuite terminé sixième du Grand Prix d'Oslo, avec l'issue que l'on sait.

 

Pour les contrôles, il y a toujours deux échantillons qui sont distincts, afin de pouvoir procéder à deux analyses. De ce que l'on sait par la conférence de presse des autorités scandinaves, tous les échantillons “A” des chevaux concernés sont positifs au cobalt, les échantillons “B” auraient été envoyés en France pour contrôle. Les autorités du trot en France n'ayant, au moment où l’on écrit ces lignes, toujours pas communiqué officiellement sur cette affaire, on ne peut en dire plus sur ces échantillons B. Un silence qui pose problème et dénote, en rapport avec la transparence des scandinaves... Côté norvégien, on a même précisé qu'un autre représentant de Fabrice Souloy, en l'occurrence LOVER FACE, aurait été testé positif au cobalt après sa troisième place dans un quinté à Cabourg. Là encore, à l'heure où nous mettons sous presse, fin de matinée vendredi, rien du côté de la SECF. La seule déclaration de la société du trot en France que nous ayons pu lire, sans qu’elle nous ait été fournie, est venue de Guillaume Maupas, directeur technique, en voici des extraits : La Société du Cheval Français prend acte des informations transmises et attend les décisions finales qui seront prises sur les procédures en cours en Suède et en Norvège. La souveraineté des commissaires suédois et norvégiens doit être respectée, tout comme les droits de la défense. Suite à la décision d’interdire les chevaux concernés de courir sur leur sol rendue par la fédération norvégienne  et par application des dispositions de l'Accord international sur les courses au trot, les Commissaires de la SECF ont étendu l’exclusion des hippodromes et des courses de Your Highness, Un Mec d'Héripré, Lionel et Timone E.K. au territoire français.

Laconique... On notera aussi l’absence de commentaire sur Cabourg et Lover Face.

 

LE COBALT, C'EST QUOI ?

Connu sous le nom de cobalamine, c'est un minéral de la vitamine B12. D'après nos recherches sur cette substance, on peut résumer la vitamine B12 à un apport en énergie qui augmente la résistance. Elle est proposée, médicalement, chez les personnes en état de fatigue extrême. Côté sportif, certains n'hésitent pas à comparer cette vitamine à l'EPO, car permettant d'après eux d'augmenter les doses d'entraînement, par une  faculté de récupération accrue, grâce notamment à une éventuelle meilleure oxygénation du sang. Concernant l'utilisation dopante, des cas ont été constatés aux Etats-Unis et en Australie dans le domaine hippique. Comme toute vitamine, elle peut bien sûr être donnée en apport énergétique, et des seuils ont donc été établis. En France, depuis quelques semaines, ces seuils ont été indiqués : Cobalt : 0,025 microgramme par millilitre dans le plasma ou 0,1 microgramme de cobalt total par millilitre dans l’urine, soit 25 nanogrammes par millilitre de plasma et 100 nanogrammes par millilitre dans l’urine, seuils également en vigueur en Scandinavie. C'est l'Europe du Trot.

 

Voici les doses de Cobalt qui auraient été trouvées lors du premier échantillon sur les principaux chevaux concernés.

UN MEC D'HÉRIPRÉ en Suède : 371 et autour de 400 nanogrammes par millilitre d'urine lors des deux courses de l’Elitloppet.

À Oslo : 521 ng/ml

YOUR HIGHNESS à Oslo : 595 ng/ml

LIONEL à Oslo : 488 ng/ml

Donc tous bien au-dessus des seuils autorisés.

 

NO COMMENT ?

Visiblement, du côté français, on est très, très prudent. Mais ce silence donne-t-il une bonne image ? On reproche à ceux qui écrivent sur cette affaire de "Créer des polémiques qui n'ont pas lieu d'être…". Des propos qui viendraient même d'un des hauts postes du trot en France. Nous n'osons y croire… Comment des personnes qui se sont déclarés solidaires de la liberté de la presse ("Nous sommes tous "Charlie") pourraient faire de tels commentaires ? 

Vouloir toute la lumière sur de tels résultats de prélèvements n'est-il pas normal ? Vouloir que l'Europe du Trot, voulu à juste titre par la France, soit en cohérence avec elle-même n'est-elle pas normale ? N'a-t-on pas le droit de s'interroger ? N'a-t-on pas le droit de dire que nombre de propriétaires de ces chevaux les ont retirés de l'entraînement de Fabrice Souloy ? Comme LIONEL, ou YOUR HIGHNESS, laquelle est désormais sous la responsabilité de Bjorn Goop. N'a-t-on pas le droit de s'interroger sur le fait qu'après cette communication des autorités scandinaves, un trotteur, entraîné par Fabrice Souloy et drivée par Bjorn Goop a couru (et gagné) le même vendredi soir à Vincennes… 

On nous dit "présomption d'innocence". Bien évidemment. Mais ce fameux principe de précaution et ces décisions "à titre conservatoire", dont on a usé en d'autres circonstances ne sont-elles pas applicables ? En tout cas, pour les parieurs, c’est un casse-tête. Que faire avec les chevaux de cette écurie vu les circonstances actuelles ?Les officiels y-ont-ils pensé ?

 

Maintenant, reste à savoir l'impact de tout cela sur les courses, notamment en France, ce qui semble être, ne nous y trompons pas, la principale préoccupation des autorités du trot sur notre sol. Ces jours-ci, le silence et les "comme si de rien n'était" est de toute évidence une très mauvaise publicité pour les courses. On ne peut en effet empêcher les turfistes de penser, et donc d'interpréter puisqu'aucune nouvelle officielle claire n'est à ce jour de bouclage exprimée.

 

Sur un plan plus général, les courses hippiques, déjà impactées par les mauvais enjeux des derniers mois, peuvent-elles souffrir à long terme ? Les dirigeants semblent persuadés que oui. Personnellement, si l'affaire est confirmée et avérée, je suis persuadé qu'elle pourrait livrer un message rassurant : "Les courses hippiques sont bien surveillées et s'il y a des tricheurs, nous les trouvons et les punissons”… Nus somme de ceux qui pensent qu’un lourd silence sème le doute, y compris sur les méthodes hippiques françaises, leur laboratoire dont ils sont propriétaires, et leurs  contrôles qui ne font pas appel aux autorités indépendantes et sportives en France (l'Agence Française de lutte contre le Dopage) “AFLD”. Ce qui, nous l'avons écrit à plusieurs reprises, n'est pas bon pour l'image...

Affaire à suivre.

Q+ de jeudi dernier à Vincennes : moins 400.000 € (-9,3%) Saint-Cloud à 12h00, Auteuil à 12h40 !!!