Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

BONNE OU MAUVAISE NOUVELLE ?

21 novembre 2014

Grâce à l'un des fidèles animateurs de l'Association Nationale des Turfistes, Hubert Harivel, nous avons appris que des membres du Club Galop s'étant inscrits le jour-même (14 septembre à Longchamp…) avaient reçu il y a quelques jours seulement un questionnaire concernant leur présence, en échange de deux entrées gratuites aux courses. Sur l'introduction, on note "Dans un souci de TOUJOURS améliorer l'organisation des événements….

Les habitués des champs de courses apprécieront !

Voici les thèmes abordés. 

1/ L'organisation de la visite : on demande notamment, avec huit propositions, comment avez-vous entendu parler de l'événement (c'était ce jour-là la première journée dédiée aux parieurs organisée par France-Galop).

2/ Le déroulement : on veut savoir quelles activités vous avez pratiqué lors de cette journée avec 14 propositions, allant du pari, au déjeuner restaurant en passant par les ateliers mis en place ce jour-là. Intéressant. On veut également savoir si vous êtes entré gratuitement ou si vous avez payé. Et combien… Pour peut-être enfin afin d'avoir les vrais chiffres depuis la politique de hausse des prix de M. Giletta * (voir ci-dessous) ?

Viennent ensuite les nombreuses questions sur le jeu. Pariez-vous, préférez-vous sur l'hippodrome ou pas ? À quel rythme. Si vous n'avez pas parié on veut savoir pourquoi (pas eu le temps, pas compris comment faire, file d'attente aux guichets trop longues, etc…). Question essentielle. C'est bien de penser enfin au nerf de la guerre, s'il n'est pas trop tard! On veut aussi savoir vos habitudes de jeu en dehors de l'hippodrome et si vous suivez les courses à la télé, et sur quelle chaîne… Mais là, curieusement, on ne vous demande pas si vous êtes satisfaits... Peur de la réponse ?

L'idée d’un tel sondage n'est pas mauvaise, loin s'en faut. Toutefois, on se demande si cela n'arrive pas bien tardivement. Finalement, France-Galop s'intéresse pour la première fois aux parieurs fin 2014...

 

* M. Giletta, responsable de la politique commerciale de France-Galop a pris des décisions qui sont très contestées, comme, par exemple, augmenter considérablement les tarifs d'entrée... On l'a déjà évoqué, un tel raisonnement est totalement absurde. D'ailleurs, le jour de l'Arc, où les parieurs français ont été portés absents, a été le reflet de l'échec de cette politique. Toutefois, pour masquer cette faute professionnelle, le mode de comptage a été changé. Ainsi, M. Bellaiche, très au fait de la politique des courses, nous a fait parvenir son analyse qui par un raisonnement logique, rend la version "officielle" très flatteuse :

 

Recette du samedi 4 octobre PMH: 685 000 euros contre 800 000 en 2013 -14,75%

Recette Dimanche 5 PMH: 2 700 000 euros contre 3 100 000 en 2013 -12,80%

Recette PMU le 4 et 5 : 28 700 000 euros contre 33 000 000 en 2013 -13,20%

Entrées de Dimanche, le Sieur Giletta annonce: 51.000 billets contrôlés aux entrées.

Il y a eu 86 Bus à 60 personnes soit ; 5160 personnes

Il y a eu 74 Bus RATP dont 40 articulés à 100 et 34 à 60 soit 6040 personnes

Il y a eu 3600 voitures dans les parkings à 3 par voiture soit 10800 personnes

Il y a eu 50 limousines qataries avec 4 personnes voilées… soit 200 personnes

Il y a eu comme salariés du PMH 305 personnes

Il y a eu comme salariés du GTHP 295 personnes

Il y a eu comme salariés de France-Galop 105 personnes

Il y a eu comme jockey 60 personnes

Il y a eu comme entraîneur 75 personnes

Il y a eu à la restauration 90 personnes

Il y a eu comme garçon d » entraînement et chauffeur 150 personnes

Il y a eu comme journalistes 590 personnes

Il y a eu comme accréditations 2743 personnes,

 

soit 26.613 personnes comme vous le voyez en comptant très large…

51.000 moins 26.613 vérifiables, IL MANQUE donc 24.387 personnes !

A-t-on compté les chevaux, les ânes, les mouettes, les pigeons, les statues?

 

Monsieur Giletta a donc annoncé avoir recensé 51.000 billets aux entrées du dimanche de l'Arc. Avec toutes mes connaissances, j’ai pu décortiquer les entrées potentielles, soit moins de 27.000... Reste enfin le problème des tickets à 100 euros dupliqués à la photocopieuse…

Vive l’incompétence !

Voilà un témoignage et une analyse pointue. Sachant que nombre d'entraîneurs ont témoigné qu'ils avaient eu l’obligation de prendre un ticket d’entrée pour accéder à Longchamp lors du week-end de l’Arc pour aller voir courir leurs chevaux, on se rend compte à quel point on s'est moqué du monde. D'autant que M. Bélinguier s'est tout de même vanté d'une affluence record ! N'oublions pas, de plus, qu’un très important budget (record ?) a été alloué à la "com" pour l’évènement. 

De beaux vainqueurs qui devraient servir la cause... Restons optimistes grâce aux chevaux