Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

ENCORE LE MANQUE DE RESPECT

30 mars 2013

Manque de respect des parieurs, encore ? Autre manquement à leur devoir des sociétés de courses, cette fois au trot. C'était lundi à Lyon, réunion PMU national. Dans la 3è course, au trot monté, une cavalière est éjectée et ULBA DU RIED (N°15) entame une folle échappée après s'être piquée au départ. Elle passe près des haies de la piste d'obstacles, manque à plusieurs reprises de se faire mal ; finalement elle est rattrapée. Un rapide coup d'œil en guise d'examen physique laisse penser que tout va bien... Du coup les dirigeants, oubliant totalement les intérêts des turfistes

Manque de respect des parieurs, encore ? Autre manquement à leur devoir des sociétés de courses, cette fois au trot. C'était lundi à Lyon, réunion PMU national. Dans la 3è course, au trot monté, une cavalière est éjectée et ULBA DU RIED (N°15) entame une folle échappée après s'être piquée au départ. Elle passe près des haies de la piste d'obstacles,  manque à plusieurs reprises de se faire mal ; finalement elle est rattrapée. Un rapide coup d'œil en guise d'examen physique laisse penser que tout va bien... Du coup les dirigeants, oubliant totalement les intérêts des turfistes ayant joué ce cheval (9/1) mais aussi ceux de la jument, décide qu'elle pourra reprendre le départ en faisant totalement abstraction des éventuelles séquelles psychiques, voire neurologiques, totalement invisibles. ULBA DU RIED pend donc le départ, et même la tête. Pourtant, quelque chose cloche, elle ne trotte pas. Souffre-t-elle ? Toujours est-il que les juges aux allures (par solidarité avec leur hiérarchie qui avait décidé qu'elle pouvait courir ?) ne la sanctionnent pas. Elle s'enlèvera finalement définitivement dans le dernier tournant. Visiblement, elle n'était pas en état de défendre ses chances. On a là  encore spolié, encore plus directement, les parieurs qui avaient misé sur ses chances. De tels faits divers à répétition, même s'ils ne sont pas relatés par ailleurs, et notamment pas par la presse du pouvoir organisateur (Gény Infos) font que chaque fois le secteur perd des parieurs, dégoûtés à juste titre du sort qu'on leur réserve et du manque de respect qu'on leur témoigne.

RÈGLES À REVOIR COUP DE GÉNIE GÂCHÉ