Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

À QUAND UNE ORGANISATION DES COURSES INTELLIGENTE ?

13 juin 2014

“L’amateurisme” avec lequel sont gérés les programmes fait pitié et chaque semaine des exemples d’incohérence viennent grossir le trait...

- Jeudi, les galopeurs ont proposé à la sagacité des parieurs un PICK5  à 17h40 à Craon, avec 14 chevaux modestes (bas de l’échelle : valeurs 22) avec des conditions particulières (pour chevaux n’ayant pas reçu cette année 10.000 euros). En résumé, un PICK5 doté de 14.000 euros pour chevaux modestes avec peu de résultats récents !

Les joueurs apprécient. En parallèle, il y avait le dédoublé du handicap de Longchamp avec six partants de plus (20), doté de 26.000 euros. Là encore, on a donc choisi la course la plus mauvaise, en qualité et en quantité. Sur quels critères a-t-elle donc été désignée, pour se priver ainsi d’un manque à gagner en termes de recettes et d’un manque d’intérêt en termes d’image ?

- Hier vendredi, autre scénario avec la réunion parisienne (Maisons-Laffitte à partir de 12h30) sacrifiée en termes de public, au profit de Toulouse qui débute elle normalement -pour des spectateurs qui veulent déjeuner- à 13h50. Réunion (1) toulousaine de 8 courses avec... 58 partants ! Soit une moyenne de 7 par course ! Là encore, recette et intérêt du public assurés !


Quant à l’organisation des courses avec le début de la Coupe du Monde, il y a encore de quoi pleurer. Aucune adaptation à la concurrence du foot du côté des courses hippiques, qui se croient vraiment seules au monde. Effectivement et désespérément seules...

RESPECT, UN VAIN MOT ? PAS PIRE SOURD QUE CELUI QUI NE VEUT ENTENDRE