Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Et le sport bordel ?

05 novembre 2014

En cette période de crise, il est un sujet témoin récurrent de l’incompétence de ceux qui ont en charge l’organisation des courses : les choix de jeux. Nous l’avons encore évoqué samedi, avec des PICK5 placés n’importe où, à n’importe quelle heure, et donc sans aucun souci de la rentabilité, laquelle dépend de trois facteurs : qualité, quantité, horaire. Alors que ces trois critères sont indissociables pour une rentabilité optimale, on s’aperçoit que les dirigeants français sont loin du compte avec parfois un seul critère retenu, et pas le principal. 

Les “COUPS SÛRS” existent-ils?

21 octobre 2014

Professionnels du pronostic, nous sommes de ceux qui pensent que les coups sûrs existent aux courses... mais qu’ils ne se traduisent HÉLAS pas forcément par un gagnant ! Explications... Les compétitions hippiques, au même titre que les sportives, opposent des valeurs dont certaines sont bien supérieures à leurs adversaires. On peut alors parlé de “coup sûr”... en théorie. Car dans la pratique, le sport peut réserver dans son déroulement quelques mauvaises surprises. Deux exemples récents en sont les témoins parlants dans notre secteur d’activité. Tout d’abord, WEFEEN, le pensionnaire de notre consultant Fabrice Chappet dans le Quinté disputé jeudi dernier à Fontainebleau. 

IL y a "TRÊVE" et trêve…

06 octobre 2014

Honneur à la championne. TRÊVE, magnifiquement soignée par Christiane Head et son staff (vétérinaire, maréchal-ferrant, ostéopathe, soigneurs…) qui a retrouvé une grande partie de son niveau physique exceptionnel, lequel lui avait permis de gagner l’Arc 2013. Le lot était probablement moins relevé, mais admirablement montée par Thierry Jarnet, toujours aussi efficace à 47 ans, TRÊVE a fait très belle impression lorsqu’elle a vu le jour, libérée des douleurs qui l’avaient handicapée lors de ses deux dernières sorties décevantes cette année, elle a fait la différence en une franche et nette accélération... Bravo à la championne et à tous ceux qui ont participé à ce brillant succès, permettant à TRÊVE d’entrer dans la légende par ce doublé.

De trêve, en revanche, il n’y en a pas eu pour les manifestants de Nonant-Le-Pin, qui s’opposent au fonctionnement de la décharge publique installée par GDE, avec visiblement pas mal de soutiens politiques, ce que met en évidence l’émission diffusée sur France 3 “Pièces à conviction” le 29 septembre dernier, et que vous pouvez revoir en différé sur le net. Cela vous donnera une idée de qui est qui... 

LE “MOUVEMENT DES PARIEURS”... OU L’ÉNERGIE DU DÉSESPOIR !

10 septembre 2014

Depuis plusieurs semaines, des turfistes plus radicaux que ceux des deux associations existantes se sont regroupés dans un “Mouvement des parieurs” qui a communiqué sur son ras le bol de la politique des courses. Comment ne pas les comprendre ? Nous qui  mettons dans ces colonnes en évidence tous les “travers” des responsables des courses depuis des années et qui hélas, ne sommes pas écoutés, ni même entendus par une oligarchie qui règne en monarque absolue sur les courses... avec l’argent du public parieur et ce, sans aucune décence. Avec des dirigeants qui gaspillent sans compter depuis des années, qui ont mis en place des politiques au mieux inadaptées, au pire calculées pour servir leurs intérêts de grands éleveurs-propriétaires... Avec un PMU qui a fondé toute sa politique, depuis bientôt dix ans, sur le simpliste raisonnement additionnel, voulant faire croire aux sociétés de courses que plus de courses et plus de jeux produiraient indéfiniment plus de recettes. Avec  une majorité de médias qui ne pensent qu’à flatter pour être récompensés par des budgets publicitaires proportionnels à leur servilité. Comment tous ces hommes de (tous) pouvoir(s) peuvent-ils s’étonner que les “petits”, ceux qui payent et qui voient leur sport ou loisir préféré, les courses hippiques, se vider de leur substance sans que personne ne réagisse, en viennent aux extrêmes.

SE RECENTRER SUR SES POINTS FORTS ET SES CHAMPIONS...

09 septembre 2014

Les courses traversent une crise dont il va être bien difficile de sortir si les dirigeants ne décident pas de revenir aux fondamentaux des courses. Le sport hippique tient essentiellement sa renommée de ses champions et proposer des jeux sur des compétitions de très faible niveau est une aberration qui a montré ses limites. Si les têtes pensantes n’ont pas été suffisamment prudentes jusqu’à présent, multipliant les jeux et les tentations sur tout et n’importe quoi, effectuant même la promotion ludique sur le hasard, elles payent désormais une double note. Tout d’abord celle de la baisse des enjeux, due à une succession de mauvaises décisions qui ont pénalisé le chiffre d’affaire et le regard porté sur les courses. Mais aussi la baisse de la qualité et de la quantité des belles compétitions, ne mettant rien en place pour que les courses les plus belles maintiennent un nombre intéressant de compétiteurs.

ENCORE ET ENCORE...

06 septembre 2014

L’incompétence sans limite ! La société du trot qui a annoncé un Quarté régional dans la 8è course de mardi à Vichy alors qu’il en était déjà prévu un à Aix-les-Bains au galop.  Les réunions sont tellement nombreuses que même les services techniques ne peuvent plus suivre... Alors imaginez les parieurs !

Il y eut aussi, lundi à Caen et c’est une première, le “requalification” d’une pouliche, BELLISSIMA FRANCE, que les commentateurs d’Equidia ont logiquement annoncée disqualifiée car indiquée comme telle au départ par les juges.

ALLURES SEMBLABLES MAIS SANCTIONS DIFFÉRENTES...

29 juin 2014

La disqualification d’UHLAN DU VAL est difficile à digérer pour son entourage et pour les parieurs. Mais aussi pour les amateurs de sport car comment expliquer cette disqualification pour un léger “décalage” (un postérieur qui traîne un peu) alors que bien des chevaux sont affichés ainsi, comme par exemple UP AND QUICK dans le classique Prix de Paris cet hiver. Difficile de comprendre...

LA DISQUALIFICATION D’UHLAN DU VAL ET SES CONSÉQUENCES...

25 juin 2014

Dimanche, Vincennes proposait un programme de gala et de nombreux beaux vainqueurs ont été récompensés... sauf UHLAN DU VAL, disqualifié de la première place dans le Prix René Ballière, un Groupe I. Sportivement parlant, c’est extrêmement dur, car même s’il a eu quelques ratés en phase finale, on sait que de nombreux vainqueurs ont déjà été affichés au trot dans des allures semblables. Une nouvelle fois le problème de ces commissaires et juges faux bénévoles mais vrais amateurs se pose... Certains nous disent que c’est comme en football avec les erreurs d’arbitrage... sauf que !

RESPECT, UN VAIN MOT ?

22 juin 2014

À une période où les courses hippiques sont en plein doute, il serait grand temps de tenir compte du ressenti des parieurs, on l’a dit et répété maintes fois... Pour preuve encore la piètre prestation de TREVE, lauréate à l’automne de l’Arc de Triomphe l’an dernier. Devancée par CIRRUS DES AIGLES lors de sa rentrée, elle avait été battue sans démériter. Cette semaine, à Ascot, sa défaite a été plus cuisante. Surtout par la manière.

À QUAND UNE ORGANISATION DES COURSES INTELLIGENTE ?

14 juin 2014

“L’amateurisme” avec lequel sont gérés les programmes fait pitié et chaque semaine des exemples d’incohérence viennent grossir le trait...

- Jeudi, les galopeurs ont proposé à la sagacité des parieurs un PICK5  à 17h40 à Craon, avec 14 chevaux modestes (bas de l’échelle : valeurs 22) avec des conditions particulières (pour chevaux n’ayant pas reçu cette année 10.000 euros). En résumé, un PICK5 doté de 14.000 euros pour chevaux modestes avec peu de résultats récents !

PAS PIRE SOURD QUE CELUI QUI NE VEUT ENTENDRE

08 juin 2014

La semaine passée, nous avons publié la preuve par les chiffres que la mauvaise organisation des sociétés de courses et du PMU, dans l’attribution des jeux proposés, provoquait un manque à gagner indéniable. Il s’agissait, comme exemple marquant, de deux PICK5 placés à un quart d’heure d’intervalle qui avait provoqué une baisse des investissements de 35% comparé à une situation analogue... mais aussi à la moyenne des PICK5 de bonne qualité.

JOCKEY-CLUB : LE DÉBAT N’EST PAS CLOS !

08 juin 2014

Depuis 2005, le Prix du Jockey-Club, gagné dimanche dernier par le britannique THE GREY GATSBY, se dispute sur 2100 mètres, alors qu’il était de 2.400 mètres par le passé, distance classique par excellence. Quelle mouche a pu piquer le Président de France-Galop de l’époque, Édouard de Rothschild ? Et pourquoi ses directeurs -toujours les mêmes jusqu’à que mort s’en suive- n’ont pas eu le cran de s’opposer à une telle idée saugrenue ?

LE JOCKEY-CLUB À L’AFFICHE MAIS AUSSI LES TROTTEURS...

04 juin 2014

L’actualité hippique était dominée, ce week-end, par le Prix du Jockey-Club, revenu à un britannique inattendu qui a devancé deux grands espoirs, SHAMKIR et PRINCE GIBRALTAR. Ces deux derniers ont sûrement été désavantagés, comme beaucoup de “battus” de ces dernières années, par la distance de 2.100 mètres (depuis 2005), nous y reviendrons samedi matin dans notre page éditoriale. Le vainqueur, THE GREY GATSBY a toutefois fait bonne impression, profitant des circonstances, et admirablement monté par Ryan Moore, dont on oublie trop souvent de décrire le talent, trop occupés à vanter celui de nos jockeys tricolores. Mea culpa...

QUINTÉ : PARIEURS VOLÉS MARDI À STRASBOURG...

01 juin 2014

Pour ressentir l’état moral des parieurs, point besoin d’aller chercher loin. Mardi, dans le Quinté, l’un des chevaux les plus en vue, FLAVIO FORTE (N°10) s’est cabré dans les stalles, avec un grand risque de blessure. On a craint le pire mais aucune vérification n’a été faite. Remis droit, le cheval a pris le départ et n’a jamais pu suivre, probablement handicapé par un problème physique. Pourtant, personne ne plaide coupable... alors que des milliers d’enjeux portaient sur ce N°10 qui n’a pas pu défendre ses chances. Les dirigeants ont-ils pensé aux parieurs, là encore ? Mépris, encore et encore...

JARROUSE privé de la 4è place, jeudi à Auteuil : nouvelle décision incompréhensible !

24 mai 2014

Jeudi après-midi, j’ai été débordé de messages (mails et internet) suite à la disqualification tardive de JARROUSE après sa 4è place (battu de peu pour la troisième) dans le Quinté du jour à Auteuil. Disqualification due à une erreur de son jockey qui, à un tour de l’arrivée, a failli se tromper de parcours et est revenu brusquement sur la bonne route, créant des heurts dans le peloton, heurtant notamment violemment WILD MANIA. Que voulez-vous répondre à ces lecteurs, à ces joueurs ? Tous ressentent le même sentiment car jamais on n’avait vu un cheval disqualifié pour une faute de son jockey à un tour de l’arrivée. Comme on me l’a écrit :”Si on vire les jockeys pour des coups de tampons durant le parcours, il va falloir modifier de nombreuses arrivées ! “

STORM OF SAINTLY ajuste SHANNON ROCK !

19 mai 2014

On attendait de grandes émotions dans le Grand Steeple-Chase de Paris et la course a tenu toutes ses promesses, sans incidents à déplorer : ce fut génial.

Le 5 ans l’a emporté, STORM OF SAINTLY, mettant à profit des dons de sauteur hors du commun pour devancer tout à la fin SHANON ROCK, deuxième de ce Groupe I... pour la troisième fois. L’arrivée a aussi mis aux prises deux grands cavaliers, Vincent Cheminaud mettant peut-être à profit son efficacité finale de jockey de plat, face à David Cottin, qui a monté une course parfaite. Un bel accessit pour ce dernier mais dur à digérer (on l'entendit pousser un cri de désespoir et de déception aussitôt le poteau franchi !). Il est vrai que perdre une si belle course de si peu, c’est dur ! Mais nul n’a rien à se reprocher. D'ailleurs, Jean-Paul Gallorini l'a bien compris et est venu l'embrasser à l'entrée des vestiaires pour lui témoigner son soutien. 

Monsieur "UNIVERS"

13 mai 2014

Nous venons de passer un week-end riche en émotions hippiques et les lauréats, brillants, au trot comme au galop, ont fait parler d’eux. Les “Poules” ont été remportées par des sujets séduisants, KARAKONTIE chez les poulains, AVENIR CERTAIN (maintenue lauréate après une trop longue enquête jugée pour une fois dans l’esprit sportif) côté pouliches. Les trotteurs avaient ouvert le bal samedi avec, en Finlande, le sculptural UNIVERS DE PAN (photo), assurément l’un des plus trotteurs en activité !

Les rapports décevants

12 mai 2014

Toujours au trot, samedi, mais à Vincennes, OLMO HOLZ a remporté un Quinté de haut niveau face à un très bon OROPURO BAR et  à un GLOBAL MANHATTAN qui a un peu trop fait d’efforts au début. Une bien belle arrivée de Quinté (complétée par TWIST DES CAILLONS et USED TO ME) qui prouve que la bonne publicité pour les courses (haut niveau-arrivées logiques) n’est pas  compatible avec les jeux et bonus du PMU.

Quand va-t-on enfin écouter les "clients" ?

10 mai 2014

Les turfistes sont les oubliés du monde des courses. Mais les plus passionnés, qui veulent que ce spectacle magnifique reste un divertissement intelligent, restent actifs. Comme en témoigne l’Association Nationale des Turfistes, créée en 1996 par Éric Hintermann. Elle est la plus fiable et la plus ancienne, sa légitimité ayant été gagnée au fil des années, tant ses idées, ses alertes, et ses remarques, se sont révélées justes, a posteriori. À tel point que si le PMU et les Sociétés de courses avaient été davantage à son écoute, bien des épisodes ayant été néfastes à l’image et aux finances des courses auraient pu être évités.  L’ANT s’est récemment réunie en Assemblée Générale et outre l'élection de son Bureau national, elle a publié un communiqué résumant ses motions adoptées.  En voici les principales :

Le Critérium des 4 ans pour AS DU CAP VERT

06 mai 2014

Le Critérium des 4 Ans (Quinté) est un classique souvent “charnière” à Vincennes. C’est un âge où les précoces commencent parfois à ressentir de la lassitude, et ou des plus tardifs arrivent à maturité.

ALADIN D'ÉCAJEUL, nouveau Prince du génie Guarato, battu par l'"AS" de Franck Anne...

Cette année, le grand favori était ALADIN D’ÉCAJEUL, nouveau prodige sorti de la lampe magique de Sébastien Guarato. Il a pris le pouvoir cet hiver en deux succès impressionnants, le Critérium des 3 Ans, puis le Prix de Sélection face à ses aînés !