Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

STORM OF SAINTLY ajuste SHANNON ROCK !

19 mai 2014

On attendait de grandes émotions dans le Grand Steeple-Chase de Paris et la course a tenu toutes ses promesses, sans incidents à déplorer : ce fut génial.

Le 5 ans l’a emporté, STORM OF SAINTLY, mettant à profit des dons de sauteur hors du commun pour devancer tout à la fin SHANON ROCK, deuxième de ce Groupe I... pour la troisième fois. L’arrivée a aussi mis aux prises deux grands cavaliers, Vincent Cheminaud mettant peut-être à profit son efficacité finale de jockey de plat, face à David Cottin, qui a monté une course parfaite. Un bel accessit pour ce dernier mais dur à digérer (on l'entendit pousser un cri de désespoir et de déception aussitôt le poteau franchi !). Il est vrai que perdre une si belle course de si peu, c’est dur ! Mais nul n’a rien à se reprocher. D'ailleurs, Jean-Paul Gallorini l'a bien compris et est venu l'embrasser à l'entrée des vestiaires pour lui témoigner son soutien. 

Un beau geste sportif. Mais comme ce dernier ne fait jamais rien comme les autres il a aussi déclaré : "Le capital jockey et cheval est bien rentré c'est l'essentiel. Et le vainqueur est un crack. Donc que voulez-vous, il n'y passe déshonneur à être battu dans ces conditions. David l'a très bien monté. On va appeler le cheval le Poulidor d'Auteuil mais je vous fais remarquer que Poulidor est toujours de ce monde et Anquetil est mort… Une manière de rappeler, à sa façon, que son cheval est là depuis trois ans et que le plus dur c'est de rester au top… puisque le vainqueur de l'an dernier, BEL LA VIE a dû arrêter la compétition suite à un gros problème de bassin (heureusement il a pu être sauvé et poursuit sa convalescence cette année).

Il fallait encore cette année un vainqueur, et ce fut un beau vainqueur, devant un beau vaincu. Du grand sport, pour les chevaux et les hommes.

JARROUSE privé de la 4è place, jeudi à Auteuil : nouvelle décision incompréhensible ! Monsieur "UNIVERS"