Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

Le Critérium des 4 ans pour AS DU CAP VERT

05 mai 2014

Le Critérium des 4 Ans (Quinté) est un classique souvent “charnière” à Vincennes. C’est un âge où les précoces commencent parfois à ressentir de la lassitude, et ou des plus tardifs arrivent à maturité.

ALADIN D'ÉCAJEUL, nouveau Prince du génie Guarato, battu par l'"AS" de Franck Anne...

Cette année, le grand favori était ALADIN D’ÉCAJEUL, nouveau prodige sorti de la lampe magique de Sébastien Guarato. Il a pris le pouvoir cet hiver en deux succès impressionnants, le Critérium des 3 Ans, puis le Prix de Sélection face à ses aînés !

Sage, il a remporté 9 courses sur les 18 disputées. Très américanisé dans son origine, il abordait les 2850 mètres de la grande piste pour la première fois et n'a pourtant pas été ménagé par son driver Éric Raffin. Suivant l'animateur fou (E. Allard) jusque dans le dernier tournant, il a alors accéléré plutôt que de temporiser afin de laisser son cheval souffler… Ce qui lui coûte probablement la victoire.

La patience a payé !

Ce Critérium des 4 Ans a démontré une nouvelle fois que les chevaux se tenant de près, ce sont les pilotes qui font la différence. Franck Anne est bien placé pour le savoir, lui qui a souvent confondu vitesse et précipitation et parfois perdu des courses “gagnables” par le passé, notamment avec VANIKA DU RUEL. , Il a d’ailleurs déclaré après son succès samedi : “À force de prendre des -pancartes- j’ai compris qu’il fallait être patient...”. Et il l’a été. Tout d’abord lors des derniers parcours du fils de First de Retz, ce qui lui a permis de se forger un moral de fer. Et il l’a été aussi le jour J, ce qui est le plus difficile. C’est en effet la patience qui a été le facteur le plus déterminant, à mon sens, dans le résultat. Le lauréat, AS DU CAP VERT, est très bon mais pas supérieur intrinsèquement à ALADIN D’ECAJEUL, son dauphin, qui était le grand favori. Peut-être pas non plus au troisième, le sculptural ATHOS DES ELFES (fils de la bonne Lazio du Bourg). Mais il est celui qui a eu le meilleur parcours des trois... Car la course fut hyper sélective (d’où le record de l’épreuve, pulvérisé en 1’11”8... sur 2850 mètres grande piste !). En effet, un driver a comme l’on dit “pété un câble”, en l’occurrence Emmanuel Allard au sulky de AUSONNE DU KASTEL. Il a imprimé une allure folle à la course. On se demande donc à quoi bon ? Malheureusement, ceux qui ont suivi ce rythme l’ont payé. Notamment ATHOS DES ELFES constamment nez au vent, puis  ALADIN D’ÉCAJEUL, au sulky duquel Éric Raffin n’a pas temporisé, dans le dernier tournant, après avoir débordé l’animateur asphyxié... Du coup, le fils de QUAKER JET a coincé pour finir, sans démériter. Aussi bien Éric Raffin (2è), que Joël Van Eeckhaute (3è) ont autant perdu ce Critérium que Franck Anne l’a gagné. Mais après tout, une victoire, c’est un tout, et ce couple, AS DU CAP VERT-Franck Anne le méritait bien. Ils font donc de très beaux vainqueurs, et c’est l’essentiel.                                 

 

Quand va-t-on enfin écouter les "clients" ? CIRRUS est allé rechercher TRÊVE !