Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

AUTEUIL QUI RIT, AUTEUIL QUI PLEURE...

08 mars 2014

Lors de la réouverture d’Auteuil, dimanche dernier, trois chevaux ont fait très belle impression. Sur le steeple-chase, le 4 ans ATTILA DE SIVOLA est demeuré invaincu sur le steeple, remportant un succès plein d’autorité à Auteuil, après avoir débuté victorieusement sur les “gros” de Pau. Outre son aptitude évidente au terrain lourd, ce fils de KAPGARDE, l’un des tous meilleurs étalon en obstacle, a justifié l’estime de notre consultant Yann-Marie Porzier : “Il était nécessaire, pour confirmer tout le bien que l’on pense de lui, qu’il confirme. Ce qu’il a fait avec application”. Après avoir déjà dévoilé de grandes possibilités sur les haies, sur lesquelles il avait remporté le “Fifrelet”, listed souvent bien composé, ce cheval bâti pour Auteuil semble avoir un très bel avenir, si les ennuis de santé l’épargnent. Une peur constante avec les chevaux d’obstacles... Peur justifiée puisque le prometteur FLOGASORTE, qui était le favori (invaincu en huit tentatives haies et steeple hormis un incident lors de ses débuts) n’a pu être sauvé après un accident à mi-parcours.

Le destin est souvent cruel. Le futur champion de Guillaume Macaire a failli être euthanasié en direct mais l’entourage est parvenu à le faire transporter en clinique. Malheureusement,  outre une fracture du canon de l’antérieur gauche, il a aussi été décelé d’autres graves lésions, notamment au boulet. Ces multiples fractures ont finalement obligé le vétérinaire à mettre fin à ce qui aurait été de plus longues souffrances vaines et inutiles. Les chevaux payent un lourd tribu en obstacle, et les champions sont loin d’être épargnés, la liste des chevaux morts au champ d’honneur étant très (trop) longue... Yann-Marie Porzier, lauréat avec ATTILA DE SIVOLA a d’ailleurs tenu à rendre hommage à l’entourage, aux personnes qui s’en occupait :“Je sais ce que c’est et la victoire, même si elle me fait évidemment plaisir, a toujours un goût amer en de telles circonstances...”. On pense notamment à son jeune jockey Arnaud Duchêne qui perd ainsi son gros espoir de la saison mais aussi son cheval de cœur, celui dont il s’occupait régulièrement à l’entraînement.

 

Une demi-heure plus tard (Show must go on...), le groupe III Prix Juigné fut remporté, sur les haies, par le magnifique LORD PRESTIGE qui a laissé à distance respectable MONPILOU et GÉMIX, pourtant eux aussi très doués. Une performance qui fut visuellement très impressionnante et qui, techniquement, autorise à penser que LORD PRESTIGE (M.Rolland-J.Plouganou) a encore franchi un palier à 7 ans désormais. Après un passage mi-figue mi-raisin sur le steeple à l’âge de 5 ans, toujours une année compliquée pour les bons chevaux (depuis le temps qu’on le dit, les autorités ne pourraient-elles pas se pencher sur ce problème ?), il n’a couru qu’en haies l’an dernier et s’annonce comme peut-être le meilleur cheval de la spécialité à Auteuil.

 

Ce premier dimanche fut aussi l’occasion de revoir en piste le 5 ans, STORM OF SAINTLY (G.Macaire-V.Cheminaud) qui se retrouve dans même schéma que LORD PRESTIGE. Ayant beaucoup gagné dans une spécialité -le steeple en ce qui le concerne-, il n’aura pas un programme facile et a donc effectué sa rentrée sur les haies, rentrée victorieuse malgré le fait qu’il n’avait pas été revu depuis mai 2012 dans une spécialité où il n’avait couru que trois fois. Même si les bons chevaux doivent savoir tout faire (enfin c’est ce que l’on dit), ce programme d’Auteuil, de 4 à 5 ans est vraiment un problème pour les très bons. Que font les dirigeants s’ils ne prennent pas en compte ce souci récurrent depuis de nombreuses années ?

 

En conclusion, hommage doit être rendu au regretté FLOGASORTE, avec la sensation d’avoir vu dès la réouverture trois chevaux de grand avenir.

(GOLDEN CLUB) Rassurant... (SANITY) Trot magnifique !