Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

LES ÉTRANGERS CARTONNENT À VINCENNES, LES PARIEURS MORFLENT À BORDEAUX...

30 novembre 2015

Samedi a été une journée sans classique affiché mais riche d’enseignements au trot à Vincennes. Depuis quelques saisons, un bouleversement est en marche avec la réussite des trotteurs venus de l’étranger où les allocations sont moindres qu’en France. Ce qui a pour effet de faire trouver à ces trotteurs de très bonnes conditions de courses face à des trotteurs “français” dont les gains sont beaucoup plus importants à qualité égale.

“MONUMENTAL” ECHEC de la politique de billetterie de France-Galop : la preuve par l’absurde !

01 octobre 2015

[26/09/2015]. Quand un nouveau service de “communication” est arrivé à France-Galop, avec l’embauche de M.Giletta, on a assisté à des discours aussi démagogiques que stupides. Fallait-il justifier l’arrivée probablement coûteuse de ces renforts ? On ne sait. Toujours est-il que la politique des prix et la “ligne” empruntée, visant à placer le spectacle des courses hippiques à la hausse, en les comparant notamment au football, nous avaient sidérés et nous nous en étions fait l’écho ici-même, sur les réseaux sociaux, et sur le cercle-tourbillon.com où le responsable est surnommé “Billeta” en référence à sa vision farfelue des prix d’entrées. Mais rien n’y a fait...

UN DRAME DOIT SERVIR...

01 octobre 2015

[29/09/2015]. Il y a eu du beau sport le week-end dernier, et malgré de beaux vainqueurs à Vincennes, c’est à Auteuil qu’a eu lieu l’événement majeur, avec la démonstration de BLUE DRAGON et l’accident de BON AUGURE. Pour sa rentrée, face toutefois à une opposition assez creuse -l’autre champion de la génération, BONITO DU BERLAIS était absent (rentrée différée)- le premier nommé a gagné brillamment mais celui qui s’annonçait comme son plus dangereux rival, BON AUGURE, a été victime d’un accident aussi rare qu’injuste : tendons sectionnés (par le lauréat) sur un saut en début de parcours, raison pour laquelle il a été arrêté ! Voilà le type même d’accident qui fait un mal considérable à l’image des courses. Un super cheval voit ainsi sa carrière stoppée en plein vol et pire, on craint même -a priori il pourrait être sauvé- pour sa vie... Plus anecdotique, mais le jeu fait partie du système, de nombreux turfistes ont vu leur(s) ticket(s) ruinés en début de parcours, sans que le cheval puisse défendre ses chances.

BRILLANTISSIME !

30 septembre 2015

[22/09/2015]. Les sujets d’intérêt sont toujours très nombreux. Commençons par la “mort” des guichetiers (et donc des guichets)... Encore un choix “brillantissime” car dénué de tout sens des réalités et qui va avoir de très grandes conséquences sur les recettes et donc sur l’avenir... Les premiers effets néfastes se font déjà sentir. De nombreux parieurs nous ont fait part de leur mécontentement ; sur le fond, bien sûr, mais aussi sur la forme pour ceux qui avaient tout de même décidé d’aller aux courses dès ce jour historique du 17 septembre : le premier sans guichets... Ce fut une catastrophe, certaines bornes n’étant pas même en service. Mépris du client ? Inconscience des conséquences ?

JEUX, SPORT, IMAGE, CRAVACHE ET AVENIR...

30 septembre 2015

[19/09/2015]. Si au galop, les chevaux et les hommes les plus talentueux font oublier quelques fois la crise des courses, le trot a de plus en plus de mal, même s’il demeure le plus populaire, ses champions durant plus longtemps. Mais est-encore vrai ? Avec certaines règles hyper permissives, sans se soucier de l’avenir, le trot n’est-il pas lui aussi en train de creuser sa tombe ? Outre les “jeux” attribués en dépit du bon sens sur des courses parfois sans intérêt alors que d’autres aurait passionné les parieurs (comme encore jeudi à Vincennes avec un choix de Pick 5 qui méritait quasiment l’abstention...), la compétition elle-même laisse à désirer.

Dernière étape d'un "Trophée Vert" réussi

07 septembre 2015

Il y a tellement de courses et de réunions que l’on a du mal à tout couvrir ; il faut donc, je vous le rappelle, faire le tri... Ne parlons pas là des courses en Amérique du Sud ou autre pays lointains sans intérêt pour la “flambe” car déjà en France, l’éventail proposé est trop large, nous en avons malheureusement la preuve chaque jour... Mais dimanche, à Craon, se déroulait la dernière étape du “Trophée Vert”, une fort belle initiative des dirigeants du trot, calquée sur le G.N.T, lui hélas en perte de vitesse et qui aurait besoin d’une refonte de ses conditions d’accès. 

BOLD EAGLE-VILLEROI, brillants reflets de la parfois insolente supériorité des “Guarato” !

05 septembre 2015

Le programme était donc dons de toute beauté samedi dernier à Vincennes, même si faute de “lecture pointue” de l’intérêt des turfistes, les dirigeants n’avaient pas trouvé moyen de proposer un Quinté à la hauteur dans les épreuves majeures. Autre point fort samedi dernier, l’époustouflante démonstration de VILLEROI, le brillant et puissant alezan acheté il y a quelques saisons à Jean-Étienne Dubois. On se souvient qu’il était alors très doué, mais peut-être trop brillant, au point même que l’on doute parfois de sa ténacité. Est-ce la maturité qui fait ses effets, ou son passage au régime “Guarato” ? 

"Prix d'été", SAVOIR FAIRE & FAIRE SAVOIR...

04 septembre 2015

Aujourd’hui, la belle compétition, le Prix d’Été, a été sauvée comme “Quinté” grâce aux 15 déclarés... Ouf ! Dans cette course, l’une des attractions sera bien sûr LIONEL, dont on vous disait dans ces colonnes, et aussi dans notre rubrique du mardi matin (carnet secret), le plus grand bien l’hiver dernier alors qu’il venait d’arriver en France. Seuls les aveugles (et ils sont nombreux...) n’avaient pas détecté chez ce trotteur un potentiel hors du commun vu sa classe, ses capacités d’adaptation, sa maniabilité, sa tenue, et sa vitesse... Excusez du peu ! 

LES LEÇONS À TIRER...

31 août 2015

Samedi dernier, Vincennes proposait l’une de ses plus belles compétitions de l’année, le Critérium des 5 Ans. Hélas, une succession d’aléas a rendu cette course quelque peu transparente, même si l’arrivée ne fut composée d’aucun “imposteur” loin s’en faut... Nous reviendrons en détail (*) sur la performance du lauréat, AVE AVIS, préparé avec soin par Jean-Michel Bazire et déferré des 4 pieds pour la première fois, ce qui, avec un bonnet fermé l’a probablement aidé... Ce sont ces éléments que nous analyserons essentiellement, notamment le déferrage, en rappelant au passage que certains dirigeants, avant que nous obtenions cette information capitale, osaient dire que cela n’avait pas d’importance...

Lundi 08 juin : un nouveau "Spécial Investigation" (Canal+) qui va faire du bruit dans le milieu...

06 juin 2015

Au printemps 2013, j’avais participé à un documentaire intitulé : “Foot, Chevaux, Poker, paris sous influence”. Concernant la partie courses hippiques, nous avions espéré que, suite à certaines révélations (notamment de nombreux conflits d’intérêts), les choses pourraient changer et que la transparence, totalement absente de la politique des courses, pourrait enfin trouver une petite place... Il n’en a rien été. Comme il fallait le craindre, suite à ce sujet d’une quinzaine de minutes où avaient été révélés quelques outrances, les dirigeants, plutôt que de se remettre en question et de tenter de corriger certains défauts du système - on ne leur demande pas une révolution d’un jour à l’autre tant le chantier est immense ! - avaient à l’inverse cultiver le déni, pratiquant la politique de l’autruche dans un premier temps, puis, il y a quelques mois (soit très longtemps après la diffusion...), qualifier de “mensonges” les révélations ou constatations faites alors, via le Directeur Technique du Cheval Français, avec le soutien d’un “journaliste”...

Lundi 08 juin : un nouveau "Spécial Investigation" (Canal+) qui va faire du bruit dans le milieu...

La victoire stupéfiante de PRINCE BISHOP à Meydan

05 avril 2015

Si les épreuves de Meydan, samedi dernier, ont été grandement appréciées par les turfistes, tels les succès de grands champions (voir ci-dessous), la victoire de PRINCE BISHOP, sous les couleurs locales “Godolphin” est un peu plus compliquée à comprendre...

En remontant aux sources de la carrière de ce pur-sang âgé de... 8 ans, on s’aperçoit qu’il avait été devancé, par exemple, au printemps de ses 3 ans (en 2010 alors qu’il était entraîné par André Fabre) par Da Paolino, que l'on connaît bien et qui n’est pas un classique. Battu aussi, sans aucune excuse, par un certain Mellon Martini, qui a recouru cinq fois ensuite, sans gagner… 

Intéressante initiative pour le Quinté de jeudi dernier

05 avril 2015

Le choix de France Galop jeudi, qui a opté pour le Groupe III des pouliches de 3 ans, le Prix Imprudence, à Maisons-Laffitte, laissant le handicap traditionnel au second rang de Pick5, fut une très bonne décision. Ce qui par le passé n'avait pas toujours été un choix judicieux en raison des chevaux en présence, a cette fois été pleinement justifié. En effet, cette épreuve réunissait des demoiselles extrêmement prometteuses, avec parmi elles la meilleure 2 ans française sur ces distances de vitesse, inférieures à 1600 mètres : ERVEDYA. Des pouliches capables d'aller disputer ensuite soit la Poule d'Essai des Pouliches (Groupe I) à Longchamp, soit les 1000 guinées de Newmarket, épreuve prestigieuse pour cette génération en Angleterre. ERVEDYA était donc au départ, ce qui, avec d'autres pouliches séduisantes, était la promesse d'une course jumelant parfaitement le ludique et la classe ; une belle proposition aux turfistes afin de les réconcilier avec les bons chevaux, surtout dans cette spécialité du plat par définition plus "éphémère" que celles du trot et de l'obstacle.

Prix d’Amérique 2015 : le meilleur a gagné !

26 janvier 2015

On le pressentait, le UP AND QUICK de cet hiver était plus fort encore que l’an passé. Ses quelques problèmes de “souplesse” ayant été résolus par son entraîneur Franck Leblanc et tout son staff -y compris vétérinaire car dans aucune écurie on ne peut gagner de grandes courses sans un bon soigneur-, il a pu justifier sa position  de favori à la cote. D’autant qu’il a été parfait d’un bout à l’autre du parcours et que dans ces conditions, il était difficile à battre. Un seul, en fait, pouvait alors lui contester la victoire, c’était TEXAS CHARM.

JE SUIS CHARLIE

10 janvier 2015

Avant de commencer cet édito spécial, de par les circonstances, je me suis posé la question. Puis-je publier « Je suis Charlie » ?

N'est-ce pas trop facile ? Ces journalistes là, dessinateurs ou chroniqueurs, étaient des femmes et des hommes d'envergure. Des rouages essentiels à la démocratie. Ils se battaient pour la liberté d'expression, mais avant tout pour la liberté. Ici, dans ces colonnes hippiques, on ne se bat que pour de l'éphémère, du ludique, une passion. On ne se bat que pour la liberté d'expression dans un microcosme, alors ne mélangeons pas tout. 
Puis j'ai changé d'avis. Car si nous sommes dans un milieu très spécialisé où tout est finalement confortable, est-ce une raison pour laisser ceux qui veulent faire taire la presse, même si elle n'est qu'hippique, prendre le dessus ? Je me suis souvenu que “Charlie” Hebdo était une renaissance de Hara-Kiri, dont j'ai bien connu l'un des artisans, le dessinateur Fred. Leur force, c'était de s'attaquer à tout : à l'essentiel comme au dérisoire. 

Galop, Entraîneurs en colère : action à Deauville le 12 décembre

05 décembre 2014

Galop : journée d’action de certains professionnels le vendredi 12 décembre...

Cette initiative de AEP (Association des Entraîneurs Propriétaires - contact@aepgalop.com) du Groupe IDF, et des Actionnaires du Galop, montre que certains semblent prendre conscience de l’ampleur des dégâts à venir. Mieux vaut tard que jamais. 

Communiqué :

READY CASH : le rêve doit rester possible mais...

04 décembre 2014

Il y a des moments de grand sport qui nous font (presque) tout oublier. Cela aurait pu être le cas aujourd’hui car l’annonce d’un possible Prix d’Amérique, fin janvier, avec deux cracks qui ne se sont encore jamais rencontrés au top de leur forme, est un espoir fantastique pour les amateurs de courses, et plus particulièrement de trot. Mais il faudra pour cela que les deux champions soient au top car READY CASH rentre après une longue absence et amorce de retraite, et TEXAS CHARM a lui aussi longtemps été éloigné mais en raison d’un gros pépin de santé. 

Chevaux TOP, règle FLOP

03 décembre 2014

L’actualité hippique fut si riche, le week-end dernier, qu’il est difficile de synthétiser, ou de privilégier telle ou telle information. Bien sûr, samedi, on attendait avec impatience le retour en piste de READY CASH. Il a très bien couru dans un scénario (course sans train) qui n’a pas avantagé les attentistes dont il faisait partie ; ses 500 derniers mètres ont été plaisants. Ce fut donc une rentrée conforme vu les circonstances. Maintenant, son classement (8è) ne lui a apporté aucune allocation et il reste à prendre maintenant les 31.000 euros nécessaires (règle stupide car sans discernement) pour participer au Prix d’Amérique. S’il gagne la prochaine, le Prix de Bourgogne (à départ égal sur 2.100 mètres autostart), tout sera ok. Mais ce serait un nouvel exploit de sa part avec une seule course dans les jambes après retraite annoncée. 

De beaux vainqueurs qui devraient servir la cause...

01 décembre 2014

On l’a dit et répété, les courses hippiques ont été marginalisées, par incompétence de leurs dirigeants, ces dernières années. Notamment en étant écartées des grands médias, qu’ils soient audios, télés ou écrits, par des services de communication qui n’ont pas su vendre leur fantastique produit. Après n’avoir pas exploité les carrières fantastiques des derniers grands champions comme READY CASH (dont le retour se confirme vu son envie à l’entraînement), ou TRÊVE, rien ne change malgré le constat d’échec de la stratégie des dernières années. Ce week-end, Vincennes proposait de belles courses, notamment la clôture du Grand National du Trot, hélas dans l’anonymat quasi-général. Pourtant, l’affiche était sympa et la course le fut également. 

BONNE OU MAUVAISE NOUVELLE ?

21 novembre 2014

Grâce à l'un des fidèles animateurs de l'Association Nationale des Turfistes, Hubert Harivel, nous avons appris que des membres du Club Galop s'étant inscrits le jour-même (14 septembre à Longchamp…) avaient reçu il y a quelques jours seulement un questionnaire concernant leur présence, en échange de deux entrées gratuites aux courses. Sur l'introduction, on note "Dans un souci de TOUJOURS améliorer l'organisation des événements….

Les habitués des champs de courses apprécieront !

Voici les thèmes abordés. 

Restons optimistes grâce aux chevaux

21 novembre 2014

On le voit tous les jours en analysant la politique des courses, le constat n’est pas  rose... Avec des dirigeants d’un autre temps, semble-t-il davantage motivés par la protection de leur pré carré que par l’avenir et l’image des courses, on sait maintenant que les chiffres viennent appuyer nos analyses, que si rien ne change, il va être très compliqué de sortir de l’impasse “microcosmique” dans lequel les dirigeants de ces dernières années nous ont engagés... Néanmoins, il reste une raison d’espérer, les chevaux. Le week-end dernier, nous avons eu deux réunions de haut niveau avec Auteuil et Vincennes, qui en proposant la première qualificative aux prix d’Amérique a véritablement lancé son meeting hivernal.