Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

Avenir des courses... morceaux choisis

01 février 2013

L’hiver dernier, Daniel Augereau, PDG d’une grande entreprise française, passionné de courses hippiques, éleveur, avait été sollicité par le premier ministre, François Fillion, pour faire un “état des lieux” du monde des courses et voir comment l’avenir pouvait être assuré dans un contexte difficile pour notre passion. Un rapport qu’il a mené en toute indépendance, écoutant toutes les branches avec attention, en compagnie de représentants de deux des ministères de tutelles, le « Budget » et l’ « Agriculture ». Le rapport fut un grand espoir pour les amoureux de la transparence

L’hiver dernier, Daniel Augereau, PDG d’une grande entreprise française, passionné de courses hippiques, éleveur, avait été sollicité par le premier ministre, François Fillion, pour faire un “état des lieux” du monde des courses et voir comment l’avenir pouvait être assuré dans un contexte difficile pour notre passion.  Un rapport qu’il a mené en toute indépendance, écoutant toutes les branches avec attention, en compagnie de représentants de deux des ministères de tutelles, le « Budget » et l’ « Agriculture ». Le rapport fut un grand espoir pour les amoureux de la transparence mais, nous le rappelions dans un long édito qui lui était consacré dans notre édition du 22 décembre dernier, il  fut étouffé dans l’œuf après intervention en très haut lieu... Le comité stratégique qu’il recommandait a toutefois pris forme, mais avec à sa tête le sénateur du Calvados Ambroise Dupont. Sans douter de la bonne volonté de ce dernier, force est de reconnaître que membre coopté du “Cheval Français”, ayant été le parrain -à l’occasion de sa nomination dans l’ordre national du mérite- de Paul Essartial (ancien Président de la SECF et éminence grise du trot en France) son regard ne peut être le même qu’une personnalité extérieure aux institutions. Un an après publication de son rapport, Daniel Augereau a rédigé un article dans le Figaro, le week-end dernier, dont nous livrerons de larges extraits la semaine prochaine avec ici une mise en appétit des propos de l’auteur : “Dans ce monde  des courses pétri de traditions, toute remise en cause du système est ignorée car l’institution formatée par un conservatisme séculaire d’une autre époque demeure allergique à toute réforme et refuse de comprendre que la paille des chapeaux de Chantilly n’est pas celle des écuries”. Ou encore “Les propositions faites dans mon rapport ont été rejetées par les deux Présidents des sociétés de courses comme a été passée sous silence l’opacité de leur gouvernance dans la gestion des 800 millions d’euros dont ils bénéficient par le biais du jeu suscitant de nombreux conflits d’intérêts.”. La suite la semaine prochaine...

Carton (presque) plein ce mercredi ROYAL DREAM ajuste READY CASH dans un PRIX D'AMERIQUE complètement fou !