Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

La championne TREVE remporte l'Arc en demeurant invaincue !

06 octobre 2013

Le Quinté disputé hier à Longchamp n'était autre que le Prix de l'Arc de Triomphe, la plus grande de toutes les compétitions hippiques réservées aux galopeurs sur la distance classique de 2.400 mètres. On s'attendait à un choc de titans avec quatre champions qui ne s'étaient encore jamais rencontrés. Le sport à sa logique et ils ont pris les quatre premières places, loin devant les autres !

Quatrième, KIZUNA (14), le 3 ans japonais, n'a pas démérité, lui qui a dû longtemps attendre parmi les derniers et venir tout à l'extérieur à l'entrée du dernier tournant. Une belle performance qui incite son entourage à revenir l'an prochain. Rendez-vous est pris. La troisième place est revenu au meilleur poulain de 3 ans entraîné en France, INTELLO (14), qui a tracé un parcours irréprochable mais est tout simplement tombé sur deux phénomènes. L'un d'eux, ORFEVRE (6), a, comme lors de l'édition 2012, pris la deuxième place. Impressionnant de puissance, il a répondu présent mais sa défaite de l'an passé, alors qu'il avait largement la pointure, restera comme un très mauvais souvenir pour son entourage... Hier après-midi, en revanche, aucun regret. En effet, la lauréate, la pouliche de 3 ans TREVE (18), entraînée par la famille Head, a pulvérisé l'opposition. Tous les éléments ont pourtant joué contre elle. Elle a en effet connu le plus mauvais des parcours mais sa classe est telle qu'elle a survolé la course, demeurant invaincue pour sa cinquième sortie publique. Une extra-terrestre ! 

Décidément, les courses de galopeurs sont bien aux mains des grandes fortunes du pétrole. Après les Émirats et DubaÎ, durant quelques années, c'est désormais le Qatar qui règne en maître, ayant acheté la casaque de la lauréate après son déjà brillant succès dans le Prix de Diane en juin. Double retour sur investissement pour la famille Al Thani car le Qatar est sponsor de l'Arc... En gagnant la course, il récupère aurès des organisateurs (France Galop) l'exceptionnelle allocation de la victoire, plus de 2.700.000 euros sur les quatre millions de l'épreuve... Comme au football, il va désormais être difficile de contrer ce nouveau pouvoir des courses. Ils ont même imposé la finale des purs-sang arabes au programme de ce dimanche ultra classique, une course pour laquelle certains observateurs officiels commencent à s'enthousiasmer. Pour le sport ?

TRÊVE entre dans le panthéon des chevaux d’exception OUCH et OUCH : le Trot manque de réactivité