Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

ROYAL DREAM ajuste READY CASH dans un PRIX D'AMERIQUE complètement fou !

29 janvier 2013

ROYAL DREAM ajuste READY CASH dans un PRIX D'AMERIQUE complètement fou !

Le Prix d'Amérique a donc rendu son verdict dimanche. Une course toujours particulière, de par le stress et l'ambiance euphorique.

Le Prix d'Amérique a donc rendu son verdict dimanche. Une course toujours particulière, de par le stress et l'ambiance euphorique. Mais là, ce fut plus tendu que jamais dans la descente, où les animateurs n'ont jamais repris, notamment Lufti Kolghini (un habitué des folles courses en avant) qui au sulky de RAJA MIRCHI, voulait absolument prendre tête et corde, comme il l'avait fait pour se qualifier précédemment. Sauf que le driver avait simplement "oublié" qu'il était ici face aux meilleurs chevaux d'âge, et que l'on ne peut impunément rallier la plaine sur le pied de 1'10" et fractions sans payer la note en montant. C'est la raison pou laquelle le pilote suédois (Khilstrom) de MAHARAJAH n'a pas voulu rester dans son dos, sachant qu'au moment ou RAJA MIRCHI faiblirait, il pourrait l'entraîner dans sa perte. Malheureusement, en choisissant l'option la moins mauvaise (ressortir du dos de son rival) le pilote de MAHARAJAH a puisé dans les réserves de son cheval, lequel n'avait pas eu de "vraie" course" depuis un an, ce qui lui fut également préjudiciable.

Résultat des courses, seuls deux chevaux se sont retrouvés avec une capacité d'accélérer en haut de la montée, READY CASH (F.Nivard a le premier lancé les hostilités) et ROYAL DREAM avec qui Jean-Philippe Dubois a préféré alors temporiser pensant qu'à cette allure, c'est le moins fatigué qui pourrait aller jusqu'au poteau, il avait raison. Néanmoins, si ROYAL DREAM a pu devancer READY CASH, c'est peut-être aussi en raison du déferrage (des 4) alors que son rival ne peut l'être sans risque de se perdre dans ses allures. C'est aussi là que la course s'est jouée, ROYAL DREAM ayant pu être allégé sans aller à la rupture, ce qui ne fut pas le cas pour le crack de Franck Nivard. Quoiqu'il en soit, c'est donc un détail qui a fait la différence entre ces deux champions qui se retrouveront dans le prix de France.

Derrière ce fut une partie d'auto tamponneuses en raison de drivers sans foi ni loi qui ne respectent plus véritablement les règles, en raison de commissaires qui sont toujours aussi incohérents et inefficaces. Voire injustes... En effet, ils n'ont pas trouvé mieux que de sanctionner Jean-Philippe Dubois (qu'ils ont visiblement dans le collimateur) et Bjorn Goop alors que d'autres ont eu des comportements bien plus coupables.

Pour l'avenir, notez que la principale victime fut UN MEC D'HÉRIPRÉ, remarquable face à ses aînés. Autre belle note, notre outsider TIEGO D'ETANG, qui a rendu le champ de courses après un départ raté (un de plus pour Christian Bigeon)...

Avenir des courses... morceaux choisis À QUOI SERVENT LES COMMISSAIRES DE GALOP ?