Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

IMPRUDENCE…

09 octobre 2017

L’an dernier, lors de la réunion dominicale de l’Arc, la course phare n’avait réuni que 16 participants et aucun bon handicap ne figurait à l’affiche, au cas où… Cette année, on avait fait le plein à 18 mais avec cinq «  O’Brien ». Pourquoi ne pas mettre au programme un bon handicap (habituels chevaux de quinté) pour parer à toute éventualité. Il n’y a rien à y perdre, et au contraire de palier à tout risque du nombre dans l’Arc, et tout à y gagner car les enjeux sont toujours bons dans les gros handicaps. Simple raisonnement de bons sens… et de prudence.

Le système Ecuries Pmu à changer d’urgence

05 octobre 2016

Dimanche dernier, dans l’Arc, les trois “O’Brien” ont pris les trois premières places... mais ils ne faisaient pas “écurie” en raison de la règle française... Pourtant FOUND appartient à M. Tabord, D. Smith, Mme Magnier. HIGHLAND REEL à D.Smith, M. Tabor, Mme Magnier... ORDER OF ST GEORGE à M.Williams, M. Tabor, M. Smith, M. Magnier...

Encore heureux, c’est la plus jouée qui a gagné ! Mais nous vous laissons juges de la cohérence.

Dopage au cobalt (suite)

03 octobre 2016

Des soupçons de dopage planent au-dessus des courses. Cette semaine, l’Association Nationale des Turfistes a publié un communiqué demandant expressément aux sociétés de courses françaises “que le contrôle anti-dopage soit désormais assuré par une entité indépendante, l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) et ce dans les plus brefs délais. Cette réforme est nécessaire pour la filière hippique qui ne peut réussir que si elle bénéficie de la confiance des turfistes. L’A.N.T. demande   également   que   le   contrôle anti-dopage soit harmonisé à l’échelle européenne et ce avec une sévérité qui rassure la communauté turfiste...”. Quoi de plus normal ? Que les ministères de tutelles restent sourds face à cette requête de transparence étonne.

Autour du dopage : “sur tout” se taire...

27 septembre 2016

Suite aux contrôles positifs de chevaux de l’entraînement de Fabrice Souloy, en Norvège (YOUR HIGHNESS, LIONEL, UN MEC D’HÉRIPRÉ) et en Suède (UN MEC D’HÉRIPRÉ), l’émission Equidia Turf Club avait comme invité Guillaume Maupas, le directeur technique de la SECF. Voici quelques extraits de ses propos, et des questions que je pose, car aujourd’hui encore sans réponse...

Courriers et réactions “pertinentes” de parieurs

27 septembre 2016

Évidemment, les commentaires vont bon train sur les réseaux sociaux et aussi par mails... Beaucoup, comme nous, expriment des doutes sur la volonté de transparence et expriment souvent la même raison, résumée ainsi : ”Ils ont trop peur de ternir encore davantage l’image...”. Alors que, justement, une totale transparence donnerait probablement un second souffle. On l’a vu en cyclisme, le Tour de France n’est pas devenu moins populaire, au contraire, après le grand nettoyage... Un autre propos résume également bien des pensées : “On nous la raconte à l'envers... 

Q+ de jeudi dernier à Vincennes : moins 400.000 € (-9,3%)

27 septembre 2016

Les dirigeants du trot sont-ils à l’ouest ou K.O ? Toujours-est-il qu’en désignant comme Quinté, jeudi dernier à Vincennes, une course avec trois pensionnaires de F. Souloy (+ un “ex” qui venait de quitter ses box), ils ont pris le gros risque de voir les parieurs réagir sur le fait qu’on les incitait à jouer de l’argent dans une épreuve où ils pouvaient avoir l’impression -justifiée- de ne pas avoir toutes les “clés” du problème...

Soupçons de dopage : l’affaire dont tout le monde parle, ou presque !

20 septembre 2016

Quelle affaire ! Les contrôles positifs concernant l'entraîneur Fabrice Souloy, révélés par un communiqué de presse des organisateurs de courses en Suède et en Norvège provoquent bien évidemment des réactions… ou pas ! Commençons par les faits. Vendredi 9 septembre, on apprend que quatre chevaux, dont certains font partie de l'élite du trot européen, ont été testés positifs au Cobalt (cobaltine). À Oslo et Stockholm (Solvalla). Tous sont des chevaux entraînés par Fabrice Souloy. 

Saint-Cloud à 12h00, Auteuil à 12h40 !!!

13 septembre 2016

Quand j’ai vu la programmation des courses d’hier, vendredi, j’avoue m’être posé la question de savoir si cela était utile de continuer à vouloir mettre en évidence les erreurs multiples de la politique des courses en France ou si, devant une situation aussi ridicule, il ne servait à rien de lutter, tant il semble que l’establishment ne sait plus quoi inventer... pour enfoncer la filière chaque jour davantage ! Puis j’ai reçu un mail de l’Association Nationale des Turfistes, qui a réagi sur ce même sujet avec un certain humour, seule arme devant une telle hérésie !

Juges : les erreurs continuelles qui dégoûtent les joueurs

13 septembre 2016

On ne cesse de le répéter, de multiples facteurs sont la cause de la baisse des enjeux mais il est un point commun à la plupart: le non-respect du parieur. Prenez les jugements, souvent incohérents, des juges et commissaires non indépendants et dont les décisions semblent dépendre de multiples facteurs sauf des principaux pour les  joueurs : compétence et cohérence. 

Le système de contrôle anti-dopage offre-t-il assez de garanties en France ?

13 septembre 2016

En tant que pronostiqueur depuis les années 80, j’ai souvent été étonné de certaines performances contradictoires, parfois même stupéfiantes. Sur quels critères ? Tout simplement les valeurs ou “exploits” réalisés. Quand vous commencez à bien cerner un cheval, pour l’avoir vu à plusieurs reprises, et recouper les valeurs effectuées, vous savez à peu de choses près de quoi il est capable. Bien sûr, on peut être surpris dans un sens comme dans un autre, par des facteurs de la nature (croissance, progrès), de la science (soins vétérinaires pour retirer des douleurs fréquentes et multiples chez les compétiteurs), de circonstances (placement durant le parcours, déroulement et rythme de la course)... 

Solidarité... en Italie

06 septembre 2016

Notre confrère Claude Pïersanti nous a appris qu’en Italie, les professionnels des courses hippiques avaient décidé d’un élan de générosité envers les sinistrés du tremblement de terre de la région de l’Ombrie, à environ 150 km de Rome. Ils leur offrent 1 % des allocations courses du mois de septembre... Au-delà d’un geste de solidarité et de cœur, il est aussi un signe positif sur l’image du monde des courses. Cela prête à réfléchir...

Quinté : changement d’horaire le vendredi

06 septembre 2016

Aïe ! C’est la réaction basique qui s’impose en apprenant le nouvel horaire du Quinté en nocturne le vendredi (à partir d’hier) : 20h35 au lieu de 19h47 ! En effet, je suis partisan d’un horaire de quinté le plus tard possible dans l’après-midi, afin tout simplement d’élargir le créneau pour jouer mais aussi pour permettre au plus grand nombre d’avoir une chance de voir la course et le résultat, après sa journée de travail (entre 18 et 19 heures me paraît un créneau idéal pour le Quinté, cela pour ceux qui nous reprochent de critiquer sans apporter de suggestions).

PRIX D’AMÉRIQUE : BFM TV a su faire partager l’exploit et les émotions autour de “BOLT” EAGLE !

03 février 2016

Dimanche à Vincennes, BOLD EAGLE et Franck Nivard ont confirmé leur statut de champions. À 5 ans, le fils de Ready Cash a démontré sa supériorité sur le trot mondial, ayant devancé à la régulière celui qui est la référence depuis quelques années, le magnifique et valeureux TIMOKO, non sans rappeler la suprématie du sprinter Usem Bolt en “athlé”.... Si certains favoris ont “dégelé”, BOLD EAGLE et TIMOKO ont comme toujours été à la hauteur, le podium étant complété par un autre trotteur régulier au plus haut niveau, OASIS BI, admirablement drivé par Pierre Vercruysse dans le (bon) wagon de la corde...

“IMAGE” ET RETRANSMISSIONS TV : LE RECUL...

23 janvier 2016

Le 9 janvier dernier, notre édito s’intitulait “Panique sur les écrans” et faisait part des bruits qui laissaient entendre que les négociations, afin que les courses soient retransmises sur une grande chaîne, étaient très avancées avec le groupe Canal+, pour que les Quintés soient retransmis sur la chaîne d’info “iTÉLÉ” qui diffuse sur la TNT. Concernant les événements du week-end ou les grandes courses, c’était plus flou... Depuis, on a pu savoir que les épreuves de haut  niveau seraient retransmises sur l’une des chaînes cryptées (Canal+sport?), ce qui, bien évidemment, ne serait pas satisfaisant. Est-ce là que les négociations bloquent, ou simplement sur une  question “finances” ? Nous ne sommes pas dans le secret des dieux.

CORNULIER 2016 : LE QUINTÉ AUX 66 COUPS...

23 janvier 2016

On attendait un grand “Cornulier” et du spectacle dimanche, dans le seul Quinté (c’est dommage) au trot monté de l’année  et nous nous en faisions une fête dans notre “Libre Opinion” de samedi matin... Si la course a été palpitante, malgré la déroute du favori, TIÉGO D’ÉTANG, pas à son top, et la disqualification de mon coup de cœur, VISION INTENSE - de nouveau sanctionnée pour ses allures en bas de la descente- et qui a montré ensuite, en retrait, qu’elle est au-dessus d’un tel lot (quelle frustration pour son entourage !), en revanche, le spectacle, qu’il faut distinguer de la compétition, a été bien décevant.

PANIQUE SUR LES ÉCRANS...

10 janvier 2016

On est sur le point d’éviter le pire en matière de média et de télé... Les retransmissions des courses pourraient avoir été sauvées (à l’heure où nous mettons sous presse le conditionnel doit être employé) pour le grand public... et pour elles-mêmes. Il semble qu’après des négociations à l’arrachée, le groupe Canal+ serait en mesure de retransmettre les événements du week-end sur sa chaîne historique, et le Quinté de la semaine sur sa chaîne d’info “iTÉLÉ” qui diffuse sur la TNT. Si cela était confirmé, ce serait une excellente nouvelle pour les courses qui ont besoin, plus que jamais, d’un écran grand public pour que son spectacle ne meurt pas ; pour que notre sport favori puisse être vu et compris par le plus grand nombre.

INCOMPÉTENCE DES ORGANISATEURS : LE MANQUE À GAGNER…

09 janvier 2016

Le choix des jeux, notamment des Pick5 mercredi dernier, jour de Quinté à Pau, qui est développé comme autre révélateur de la baisse des enjeux. Le 6 janvier, le Pick5, jeu censé faire de la recette, a été placé sur trois courses à Pau, à Vincennes, et à Marseille. Un jour qui pourrait être révélateur des déconvenues qui attendent la filière hippique en 2016. En effet, ce jour-là les organisateurs de chaque société ont décidé seuls, comme cela se fait de manière catastrophique depuis toujours, de désigner les Pïck5 sans raisonnement turfiste (intérêt qualitatif, sportif, quantitatif et spéculatif).

“RAPPORTS” VILLE / INTERNET : LES DÉGÂTS COMMENCENT...

20 décembre 2015

Suite à la séparation des masses rendue obligatoire suite à une plainte de Betclic pour concurrence déloyale sur le net, on commence à avoir un peu de recul après plus de dix jours... Hélas, ce qui était à craindre se vérifie, à savoir certaines distorsions inévitables des rapports entre les deux réseaux PMU : en ville avec entre 80 et 90% des masses et via internet pour le reste... Le PMU et les sociétés de courses, en voulant minimiser l’impact, ont commis une nouvelle grosse faute qui démontre une nouvelle fois (on le savait...) qu’ils n’ont aucune notion du jeu et du “ressenti” joueurs, un comble qui va désormais se payer “cash”. Maintenant, Betclic et les autres concurrents du réseau internet vont-ils bénéficier de cette modification importante du paysage ? Probablement pas... Le seul effet à craindre, cela va être la frustration, face à des rapports que les parieurs vont qualifier d’incohérents...

“OPTIMISATION” : JUSTE UN MOT ?

19 décembre 2015

Récemment, le Directeur technique du trot, Guillaume Maupas, avait annoncé (il était grand temps) l’optimisation dans l’organisation des courses et le choix des jeux, notamment pour celles choisies comme support du Quinté, essentiel de la recette d’une journée. Quelques semaines plus tard, on constate que, comme d’habitude, ce sont des mots, rien que des mots... qui se traduisent par des maux ! En effet, si dimanche dernier le Critérium des 3 Ans fut une belle compétition, son choix comme Quinté est largement contestable. Si ce choix s’imposait ces dernières années, c’est qu’il n’y avait pas, le même jour, une course qualificative au Prix d’Amérique comme dimanche dernier !

LES REFUS MÈNENT À LA RUINE !

07 décembre 2015

En refusant de prendre en compte les parieurs, les responsables des courses et en premier lieu les Présidents (bientôt élus ou réélus) du Galop et du Trot et leurs comités, font perdurer des pratiques qui ont, au fil des années, dégoûté des joueurs qui, victimes d’injustices inexplicables, se sont éloignés voire totalement coupés des courses hippiques... Ce que nous venons de vivre ce week-end à Vincennes en est un parfait exemple. Côté Quinté et GNT, on a eu la traduction d’une filière qui survie par le pari... et paradoxalement ne tient aucun compte des joueurs et spectateurs.