Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

COPIES À REVOIR...

21 juin 2013

L’incompréhension fut totale samedi dernier à Vincennes, à l’arrivée du classique  Prix du Président de la République. La championne VISION INTENSE, après un très mauvais départ, avait réussi l’exploit de revenir l’emporter en réalisant un “truc” comme l’on dit dans le jargon. Quelque chose de pas ordinaire en tournant autour de rivaux qui avaient été à une vitesse folle, comme c’est désormais la règle au trot monté. Une habitude qui, entre parenthèses, est en train de faire des ravages dans les pelotons. On va beaucoup trop vite, la tactique des jockeys, sous l’impulsion de quelques têtes brûlées, étant devenue secondaire, au profit du “qui m’aime me suive”. Les conséquences pourraient en effet être dramatiques à moyen et court terme.

Les pelotons décimés, les nombreux chevaux disqualifiés, et les partants qui se raréfient devraient alerter les responsables. En effet, qui dit partants moins nombreux dits recettes en baisse... et piètre spectacle. Mais pas seulement. Bien que se voilant les yeux totalement sur cette ombre au tableau, il est incontestable que les résultats incohérents ont également un effet négatif sur les parieurs, moins enclins à rejouer après une “déconfiture”. Et c’est encore plus vrai quand le résultat provisoire était lui à peu près cohérent. En effet, malgré des problèmes d’allures qui auraient pu lui valoir d’être disqualifiée durant le parcours, si les juges avaient été vigilants, VISION INTENSE est donc parvenue à revenir attaquer les leaders et à l’emporter au terme d’une course héroïque et très dure. Tout cela pour rien ! Un tel déroulement est-il acceptable ? La question mérite d’être posée.

Tout d’abord, si les juges aux allures avaient fait leur travail, cela aurait évitée une arrivée provisoire frustrante pour les parieurs et une course dure inutile à la favorite. C’était déjà ça... Ensuite, on peut se demander si VOTKA BLEUE, qui a longtemps fait illusion pour la victoire avant de se désunir sous l’attaque de VISION INTENSE à mi-ligne droite, aurait fait cette faute disqualifiante si elle n’avait pas été poussée dans ses derniers retranchements par une jument qui n’aurait pas dû être là... Quelle que soit la version posée, le déroulement effectif n’est aucunement satisfaisant. D’autant moins satisfaisant que l’on peut aussi se poser la question de savoir si VISION INTENSE, n’a pas payée une course préparatoire trop dure, dans laquelle il lui était imposé un rendement de distance de vingt-cinq mètres stupide. En effet, de deux choses l’une : soit le favori fait sa course en rendant la distance, au risque d’y laisser des plumes (comme VISION INTENSE), soit il ne défend par l’argent des parieurs. Beau système... D’ailleurs, c’est incompréhensible pour tous, sauf pour les organisateurs. À ce sujet, nous avions interrogé Emmanuel Petit lors du dernier France-Espagne de football, et ce dernier n’avait pas caché son incompréhension : “J’aime bien les courses, c’est un beau spectacle mais je ne m’explique toujours pas pourquoi on fait rendre du poids ou de la distance en certaines occasions... C’est un peu comme si chez nous (NDLR: au foot) on mettait du plomb dans les chaussures d’INIESTA ou de MESSI sous prétexte qu’ils sont meilleurs que les autres...”

Là encore, les courses ont donc décidé de se démarquer. Hélas, toujours pas dans le bon sens.

COURSE RECOURUE DANS DES CONDITIONS INACCEPTABLES DIVIN PRIX DE DIANE !