Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

Un parfum d'Amérique...

23 décembre 2017

Grande journée ce dimanche à Vincennes avec un programme riche en courses de premier plan. C’est le Prix Ténor de Baune qui a été choisi comme quinté, de préférence au Critérium Continental , un autre Groupe I. Un choix qui n’a pas dû être évident tant les deux courses ont des atouts semblables. 

Dans le Critérium Continental, les meilleurs 4 ans encore aptes sont là, dont quelques étrangers ambitieux. Parmi ces derniers, RAJESH FACE a des atouts non négligeables. Sa seule sortie en France, où il a eu un déroulement de course exécrable, est bien meilleure qu’il n’y paraît et avec sa vitesse, le parcours des 2.100 mètres avec autostart devrait l’avantager. Mais la course est ouverte et côté “frenchy” il y a du beau monde avec DRAFT LIFE et DARLING DE REUX côté féminin, ou DJANGO RIFF, DOBERMANN, DIJON, DREAMMOKO…  Une belle épreuve, ouverte, même si le lot ne paraît pas avoir en son sein un futur protagoniste du prix d’Amérique, pour lequel le vainqueur aura un ticket direct. 

Invitation au prix d’Amérique également pour le lauréat du prix Ténor de Baune, Quinté du jour, qui s’annonce très  prometteur avec au départ des potentiels réels pour le dernier dimanche de janvier. La course a en effet fière allure avec CARAT WILLIAMS, qui n’a pas eu un bon déroulement de course récemment contre ses aînés, ou CHARLY DU NOYER déjà qualifié pour l’Amérique par sa troisième place du “Bretagne”. Ils sont là pour gagner ! Mais là encore, les étrangers s’annoncent performants avec les impressionnants TWISTER BI et READLY EXPRESS qui ont l’étoffe pour jouer un premier rôle dans la “belle” ! Finalement un très bon choix de quinté, sportivement et ludiquement. 
On peut simplement regretter que ces deux épreuves “Epiqe Séries” se disputent le même jour. En avançant l’une des deux au samedi, on aurait eu deux quintés de grand standing durant un week-end qui aurait alors été classique d’un bout à l’autre. Car hélas, samedi, le prix Constant Hervieu, jadis magnifique Quinté, ne réunit plus suffisamment de participants (12 cette année) depuis quelques éditions… Un problème dû aux programmes et conditions de courses, souvent incohérents, sur lequel il aurait fallu se pencher il y a quelques années, quand les premiers signaux d’alarme sur le nombre de bons chevaux d’âges (c’est également vrai au trot monté) sont apparus... Mais hélas, avec les dirigeants des courses, on le sait, l’anticipation n’est jamais d’actualité. Diriger, c’est pourtant prévoir...

 

Grande journée ce dimanche à Vincennes avec un programme riche en courses de premier plan. C’est le Prix Ténor de Baune qui a été choisi comme quinté, de préférence au Critérium Continental , un autre Groupe I. Un choix qui n’a pas dû être évident tant les deux courses ont des atouts semblables. Dans le Critérium Continental, les meilleurs 4 ans encore aptes sont là, dont quelques étrangers ambitieux. Parmi ces derniers, RAJESH FACE a des atouts non négligeables. Sa seule sortie en France, où il a eu un déroulement de course exécrable, est bien meilleure qu’il n’y paraît et avec sa vitesse, le parcours des 2.100 mètres avec autostart devrait l’avantager. Mais la course est ouverte et côté “frenchy” il y a du beau monde avec DRAFT LIFE et DARLING DE REUX côté féminin, ou DJANGO RIFF, DOBERMANN, DIJON, DREAMMOKO…  Une belle épreuve, ouverte, même si le lot ne paraît pas avoir en son sein un futur protagoniste du prix d’Amérique, pour lequel le vainqueur aura un ticket direct. 
Invitation au prix d’Amérique également pour le lauréat du prix Ténor de Baune, Quinté du jour, qui s’annonce très  prometteur avec au départ des potentiels réels pour le dernier dimanche de janvier. La course a en effet fière allure avec CARAT WILLIAMS, qui n’a pas eu un bon déroulement de course récemment contre ses aînés, ou CHARLY DU NOYER déjà qualifié pour l’Amérique par sa troisième place du “Bretagne”. Ils sont là pour gagner ! Mais là encore, les étrangers s’annoncent performants avec les impressionnants TWISTER BI et READLY EXPRESS qui ont l’étoffe pour jouer un premier rôle dans la “belle” ! Finalement un très bon choix de quinté, sportivement et ludiquement. 
On peut simplement regretter que ces deux épreuves “Epiqe Séries” se disputent le même jour. En avançant l’une des deux au samedi, on aurait eu deux quintés de grand standing durant un week-end qui aurait alors été classique d’un bout à l’autre. Car hélas, samedi, le prix Constant Hervieu, jadis magnifique Quinté, ne réunit plus suffisamment de participants (12 cette année) depuis quelques éditions… Un problème dû aux programmes et conditions de courses, souvent incohérents, sur lequel il aurait fallu se pencher il y a quelques années, quand les premiers signaux d’alarme sur le nombre de bons chevaux d’âges (c’est également vrai au trot monté) sont apparus... Mais hélas, avec les dirigeants des courses, on le sait, l’anticipation n’est jamais d’actualité. Diriger, c’est pourtant prévoir...

 

Grande journée ce dimanche à Vincennes avec un programme riche en courses de premier plan. C’est le Prix Ténor de Baune qui a été choisi comme quinté, de préférence au Critérium Continental , un autre Groupe I. Un choix qui n’a pas dû être évident tant les deux courses ont des atouts semblables. Dans le Critérium Continental, les meilleurs 4 ans encore aptes sont là, dont quelques étrangers ambitieux. Parmi ces derniers, RAJESH FACE a des atouts non négligeables. Sa seule sortie en France, où il a eu un déroulement de course exécrable, est bien meilleure qu’il n’y paraît et avec sa vitesse, le parcours des 2.100 mètres avec autostart devrait l’avantager. Mais la course est ouverte et côté “frenchy” il y a du beau monde avec DRAFT LIFE et DARLING DE REUX côté féminin, ou DJANGO RIFF, DOBERMANN, DIJON, DREAMMOKO…  Une belle épreuve, ouverte, même si le lot ne paraît pas avoir en son sein un futur protagoniste du prix d’Amérique, pour lequel le vainqueur aura un ticket direct. 
Invitation au prix d’Amérique également pour le lauréat du prix Ténor de Baune, Quinté du jour, qui s’annonce très  prometteur avec au départ des potentiels réels pour le dernier dimanche de janvier. La course a en effet fière allure avec CARAT WILLIAMS, qui n’a pas eu un bon déroulement de course récemment contre ses aînés, ou CHARLY DU NOYER déjà qualifié pour l’Amérique par sa troisième place du “Bretagne”. Ils sont là pour gagner ! Mais là encore, les étrangers s’annoncent performants avec les impressionnants TWISTER BI et READLY EXPRESS qui ont l’étoffe pour jouer un premier rôle dans la “belle” ! Finalement un très bon choix de quinté, sportivement et ludiquement. 
On peut simplement regretter que ces deux épreuves “Epiqe Séries” se disputent le même jour. En avançant l’une des deux au samedi, on aurait eu deux quintés de grand standing durant un week-end qui aurait alors été classique d’un bout à l’autre. Car hélas, samedi, le prix Constant Hervieu, jadis magnifique Quinté, ne réunit plus suffisamment de participants (12 cette année) depuis quelques éditions… Un problème dû aux programmes et conditions de courses, souvent incohérents, sur lequel il aurait fallu se pencher il y a quelques années, quand les premiers signaux d’alarme sur le nombre de bons chevaux d’âges (c’est également vrai au trot monté) sont apparus... Mais hélas, avec les dirigeants des courses, on le sait, l’anticipation n’est jamais d’actualité. Diriger, c’est pourtant prévoir
ça sent l’amérique...
Grande journée ce dimanche à Vincennes avec un programme riche en courses de premier plan. C’est le Prix Ténor de Baune qui a été choisi comme quinté, de préférence au Critérium Continental , un autre Groupe I. Un choix qui n’a pas dû être évident tant les deux courses ont des atouts semblables. Dans le Critérium Continental, les meilleurs 4 ans encore aptes sont là, dont quelques étrangers ambitieux. Parmi ces derniers, RAJESH FACE a des atouts non négligeables. Sa seule sortie en France, où il a eu un déroulement de course exécrable, est bien meilleure qu’il n’y paraît et avec sa vitesse, le parcours des 2.100 mètres avec autostart devrait l’avantager. Mais la course est ouverte et côté “frenchy” il y a du beau monde avec DRAFT LIFE et DARLING DE REUX côté féminin, ou DJANGO RIFF, DOBERMANN, DIJON, DREAMMOKO…  Une belle épreuve, ouverte, même si le lot ne paraît pas avoir en son sein un futur protagoniste du prix d’Amérique, pour lequel le vainqueur aura un ticket direct. 
Invitation au prix d’Amérique également pour le lauréat du prix Ténor de Baune, Quinté du jour, qui s’annonce très  prometteur avec au départ des potentiels réels pour le dernier dimanche de janvier. La course a en effet fière allure avec CARAT WILLIAMS, qui n’a pas eu un bon déroulement de course récemment contre ses aînés, ou CHARLY DU NOYER déjà qualifié pour l’Amérique par sa troisième place du “Bretagne”. Ils sont là pour gagner ! Mais là encore, les étrangers s’annoncent performants avec les impressionnants TWISTER BI et READLY EXPRESS qui ont l’étoffe pour jouer un premier rôle dans la “belle” ! Finalement un très bon choix de quinté, sportivement et ludiquement. 
On peut simplement regretter que ces deux épreuves “Epiqe Séries” se disputent le même jour. En avançant l’une des deux au samedi, on aurait eu deux quintés de grand standing durant un week-end qui aurait alors été classique d’un bout à l’autre. Car hélas, samedi, le prix Constant Hervieu, jadis magnifique Quinté, ne réunit plus suffisamment de participants (12 cette année) depuis quelques éditions… Un problème dû aux programmes et conditions de courses, souvent incohérents, sur lequel il aurait fallu se pencher il y a quelques années, quand les premiers signaux d’alarme sur le nombre de bons chevaux d’âges (c’est également vrai au trot monté) sont apparus... Mais hélas, avec les dirigeants des courses, on le sait, l’anticipation n’est jamais d’actualité. Diriger, c’est pourtant prévoir...

 

 

 

ALFAS DA VINCI, mort pour rien ? L’envie