Bibliothèque

Pour découvrir une sélection des ACTUS publiées les années précédentes, cliquer sur une période :

Actualité hippique : une analyse acérée signée Lanabère

Il se passe chaque jour quelque chose sur les hippodromes. Si nombre de courses ne sont en fait que des épreuves loteries de faible niveau, il existe de vrais événements, avec des chevaux de qualité. Dans cette rubrique, vous saurez tout des compétitions de bon niveau et tout ce qui se dit en secret dans les coulisses. Présentation d'avant-course, analyse après-course en fonction de l'intérêt sportif...   Pour cela, nous sommes chaque jour au sein des écuries, sur les champs de courses et dans les centres d'entraînement.

N° Audiotel > 08.99.700.720

(0,80 € la minute)

PAROLES DE COMMISSAIRES...

05 juin 2013

Sous ce titre, l'ex entraineur Emmanuel Chevalier du Fau a réagi, ce jeudi 6 mai, à la "Une" de Paris-Turf, à un point de vue qui faisait suite à l'émission de Canal+ Spécial Investigation et qui posait simplement le problème des conflits d'intérêts au sein des sociétés de courses...

A le lire et l'en croire, tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Il nous explique notamment qu'il est commissaire depuis plus de deux ans et qu'il s'inscrit en faux face aux écrits ou paroles qui pourraient laisser croire que les courses seraient jugées par des commissaires dépendants et incompétents. Tout d'abord, cher Monsieur Chevalier du Fau, sachez que vous faites là un raccourci que nul n'a jamais fait. Il y a quelques personnes qui font leur métier avec coeur au sein des institutions, nous n'en doutons pas. Mais hélas, il est indéniable que nombre de commissaires ou de juges aux allures au trot, sont des ex-professionels qui ont mis la clé sous la porte faute de résultats. Je n'irais pas jusqu'à dire faute de compétences... On peut donc éventuellement penser qu'en proposant des postes refuges à ces ex entraîneurs, les institutions leur sortent un peu la tête de l'eau... Alors bien évidemment, certains peuvent faire preuve d'indépendance totale malgré les circonstances et M.Chevalier du Fau en fait peut-être partie. C'est même probablement le cas le concernant. Aussi, même s'il s'est senti un peu offensé par certains écrits ou propos des dernières semaines dans différents médias, qu'il ne perde pas de vue qu'il y a eu, et qu'il y a encore des personnages ayant des liens familiaux avec des pros en activité au trot. Que du côté des galopeurs, j'ai vu il y a quelques années un commissaire faire régulièrement la queue au guichet de jeu. Un commissaire-propriétaire qui "flambe"... Trouvez-vous M. Chevalier du Fau, que cela donne confiance ?

FREDDY HEAD ET SON POULAIN PAS SI “ANODIN”. BIENTÔT DU NOUVEAU SUR LA VENTE DE COMPIEGNE ?